Le guide des pvtistes en Corée du Sud

Chapitre 21 : Faire ses courses et se nourrir

Date de publication : 28-02-2018

Auteur

PVTiste

06. Faire ses courses et se nourrir

La nourriture coréenne

La cuisine coréenne est moins connue que ses homologues japonaise et chinoise, mais pourtant tout aussi savoureuse. Bien que plus épicée, elle possède, elle aussi, de nombreuses qualités nutritives. Domptez votre palais et laissez-vous séduire par cette nourriture extrêmement saine et peu calorique ! Nous détaillons quelques plats plus haut dans ce guide.

Manger au restaurant

Il y a toutes sortes de restaurants en Corée du Sud, en particulier à Séoul et à Busan. Que vous cherchiez de la cuisine coréenne, japonaise, française ou plus exotique encore, il y en a pour tous les goûts ! Et pour tous les budgets aussi ! Vous vous en doutez, manger local vous coûtera toujours moins cher (à partir de 5 euros) que de vous rendre dans un restaurant international (à partir de 10-15 euros, voire beaucoup plus).

Sachez qu’il n’y a pas de pourboire en Corée du Sud.

Faire ses courses au supermarché

Comme en France ou dans n’importe quel autre pays, vous pouvez faire vos courses dans un supermarché. Le seul point qui diffère, c’est que vous trouverez généralement ces immenses supermarchés en sous-sol, dans le métro, par exemple. Vous devrez parfois passer par d’autres magasins et descendre un peu plus bas pour y accéder. Ce sont parfois de véritables labyrinthes ! Les supermarchés les plus connus sont : Lotte Mart, Emart et Home Plus.

À l’intérieur, vous trouverez de tout : épicerie, produits frais, surgelés, des fruits et des légumes de saison, mais aussi des vêtements, des cosmétiques, de la papeterie, etc. Vous y trouverez évidemment beaucoup de produits alimentaires coréens, mais aussi, parfois, des produits étrangers : du fromage de type la Vache qui rit, du Nutella... Mais attention aux prix ! N’oubliez pas que ce sont des produits importés et que donc, votre petit pot de Nutella à 4 euros en France peut vite tripler en Corée.

L’un des avantages en Corée du Sud, c’est qu’il existe des chaînes de petites supérettes à ouvertes 24 h sur 24 et 7 jours sur 7. Vous en trouverez à tous les coins de rue (littéralement). On les appelle des pyeon-i-jeom (편의점). Elles sont comparables aux « combini » japonais. Vous y trouverez de tout, surtout de quoi manger sur le pouce et vous désaltérer. Les plus célèbres sont le 7/11 ou encore le G25.

Où trouver de la nourriture étrangère ?

Vous pourrez trouver une petite sélection de produits importés dans certains grands supermarchés coréens, ainsi que chez COSTCO (il faut être membre à l’année). Cela reste généralement cher, mais si vous ne pouvez vraiment pas vous en passer… Il existe aussi des épiceries françaises ou d’autres commerces spécialisés (russes, africains…) où vous pourrez trouver votre bonheur, notamment dans le quartier international d’Itaewon.

Manger bio/vegan/halal

Même si vous trouverez une grande variété de produits en Corée, vous aurez sans doute quelques difficultés à trouver de quoi satisfaire vos régimes spéciaux (surtout au niveau du budget !). Les végétariens trouveront largement de quoi être satisfaits dans les supermarchés, les produits à base de soja et autres laits végétaux étant très populaires en Corée.

Attention ! Il sera plus difficile d’éviter la viande dans les restaurants : ils ont tendance à mettre des morceaux de jambon (« ham » 햄) ou de spam (스팸) un peu partout ! Il faut donc bien poser la question à la serveuse avant de commander et surtout insister sur le fait que vous ne voulez pas non plus de jambon, qui n’est pas forcément considéré comme de la viande en Corée...

Concernant la viande halal ou casher, vous en trouverez dans le quartier d’Itaewon dans des épiceries spécialisées.

Et pour ce qui est des produits bio, vous en trouverez dans les grandes surfaces traditionnelles, les aliments étant signalés par un logo vert.

  • Végétarien se dit « chae-shik-juui ja » (채식주의 자)
  • Viande se dit « kogi » (고기)
  • Viande de porc se dit « dwae-ji gogi » (돼지 고기)
  • Nourriture halal se dit « hal-lal food » (할랄 푸드)
  • Viande casher se dit « jeong-gyeol-han kogi » (정결한 고기)
  • Nourriture bio se dit « yu-gi-nong » (유기농)

Acheter de l’alcool et des cigarettes

Les Coréens sont de gros consommateurs d’alcools et de cigarettes. Depuis 2013, il est interdit de fumer dans les lieux publics comme les bars, les cafés, les métros, et il existe des endroits désignés pour fumer dans la rue. Dans certains cafés, il existe également des salles pour les fumeurs, souvent sur les toits des immeubles.

Il est illégal d’acheter, de consommer et de posséder du cannabis.

Il faut avoir 19 ans pour pouvoir consommer de l’alcool ou acheter des cigarettes, que vous soyez coréen ou étranger. Vous pourrez facilement en trouver dans les petites supérettes ouvertes 24 h/24. Le prix varie selon la marque et la provenance : les alcools locaux sont moins chers que ceux importés et les cigarettes sont meilleur marché qu’en France.

À savoir : lors d'achats (autres que de la nourriture), il est possible de demander le « tax refund » au caissier. Il faudra conserver tous les tickets de caisse et faire une demande de « tax refund » à l'aéroport. Au bout d’un an, la somme peut être assez coquette donc pensez-y !
Chapitre 21 sur 35

Évaluation de l'article

5/5 (7)

3 Commentaires

Cynrhia
0 2
Bonjour je ne compte pas partir pour l’instant mais comme je suis curieuse j’ai été voir sur le site UrSeoul pour les résidences internationales et en voyant des informations sur le site j’ai plusieurs questions qui me sont venus en tête. La première c’est: est-ce que toute les chambres des résidences sont comme j’ai vu sur le site ? et la deuxième c’est pourquoi il y a deux prix indiquer ? Le premier prix c’est 30 1.030.000 won par mois/ par chambre et le deuxième c’est 4.120.000 won par personne donc je comprend pas du tout !
Laurie
0 2
Bonjour bonjour ! Je pars en janvier pour la Corée en pvt avec ma soeur et je viens de voir sur le site de l’ambassade de Corée qu’il faut une copie d’un justificatif de domicile sauf que vivant encore chez mes parents je n’ai aucun justificatif à mon nom. Est ce qu’une attestation d’hébergement avec copie de pièce d’identité d’un parent suffit ?
Regis
9 17
Salutations Pvtistes, Je reviens du bureau de l’immigration de Busan et c’est un peu le bordel là-bas, voici ma démarche pour cette Alien Card: D’abord le site Hikorea fonctionne sans Internet Explorer, je n’ai pas eu de plugin à télécharger et j’ai encore moins eu besoin de redémarrer mon pc. J’ai pu m’y connecter comme à n’importe quel autre site web et prendre mon RDV, j’ai fait une capture d’écran de la confirmation de la réservation sur mon téléphone plus tard, pas de soucis. Je suis arrivé au bureau 15-20min en avance, il y a pas mal de monde qui attendent et personnes pour me renseigner, pas de listes avec des noms non plus…il y a un agent de sécurité vers qui je me dirige et m’aide pour l’utilisation de la machine pour le timbre fiscal à 30.000won, puis il me dit d’aller au comptoir 6 « ID ». Mais je vois que pour les guichets 1 à 4 il y a écrit « reservation » et un numéro en dessous. Quand mon numéro apparaît je me dirige vers le comptoir 2 et c’est bien là que je dois aller pas au 6 (le 6 est pour venir chercher la carte). Documents imprimé et rempli j’ai tout donné. Ils prennent mes empreintes digitales, et me donnent une feuille pour les détails de mon voyage (j’ai écrit n’importe quoi en même pas 3 lignes), donc pour les détails vous pouvez le faire chez vous sur une belle feuille blanche ;)! J’ai du attendre 2 semaines avant que le premier créneau pour un rdv soit libre. Une fois tout les documents rendu, ils me donnent une feuille avec la date pour venir chercher ma carte : dans 2 semaines!

Articles recommandés