Le guide des pvtistes en Corée du Sud

Chapitre 4 : AVANT LE DÉPART- Apprendre le coréen ou améliorer ses connaissances

Date de publication : 28-02-2018

Auteur

PVTiste

II. AVANT LE DÉPART

01. Apprendre le coréen ou améliorer ses connaissances

L’apprentissage du hangeul : un indispensable !

Avant de partir, il peut être intéressant d’acquérir les bases du coréen, notamment la maîtrise du hangeul, l'alphabet coréen. Il est composé de 40 lettres appelées « jamos » (자모). Son apprentissage est très rapide et ne demande en théorie que quelques heures de pratique. Bien entendu, cela prendra plus de temps pour que votre lecture soit fluide (et vous ne comprendrez pas pour autant tout ce que vous lirez !)Capture d’écran 2018-02-28 à 15.51.25La connaissance du hangeul vous permettra non seulement de pouvoir lire les enseignes et les menus dans les restaurants locaux (qui ne sont pas toujours traduits en caractères romains), de vous la jouer au karaoké, mais aussi de vous préparer à vos futurs cours de coréen.

À ce sujet, sachez que les cours de coréen dans les instituts et les universités coréennes sont entièrement dispensés en langue locale pour une parfaite immersion, et que les textes des livres ne sont pas romanisés. Néanmoins, les explications grammaticales sont en anglais. Savoir lire le hangeul est donc la toute première chose à faire si vous vous lancez dans l’apprentissage du coréen. Autant prendre un peu d’avance !

Pour pratiquer le hangeul et vous entraîner à reconnaître les différents caractères, il existe de nombreuses applications mobiles, ainsi que des cahiers d’écriture.

Nous vous donnons de nombreux conseils, références de manuels, chaînes Youtube et applications dans notre dossier Apprendre le coréen.

Commencer son apprentissage du coréen

Si vous êtes totalement novice en la matière, sachez que plusieurs options s’offrent à vous pour commencer l’apprentissage du coréen.

Prendre des cours de langue

Dans un institut privé, une association ou à l’université, les cours de langue avec un professeur natif sont l’idéal pour débuter son apprentissage et être certain de faire de vrais progrès.

S’il n’existe pas d’organismes offrant des cours de coréen dans votre région, pensez aux plateformes qui proposent des cours en ligne via Skype telles que Superprof ou encore ProfesseurParticulier.com (cours via Skype). Vous pouvez aussi entrer en contact avec des étudiants coréens en échange dans votre université qui seraient sans doute ravis de faire un échange de langues !

Les méthodes de langue

La façon la plus courante et la plus simple est de commencer son apprentissage dans les livres. Les universités et certains instituts de langue éditent leurs propres manuels, l’avantage est qu’ils couvrent tous les niveaux, de débutant à avancé. De nombreux éditeurs proposent aussi des méthodes de qualité, mais qui sont souvent plus adaptées aux niveaux débutant à intermédiaire. À vous de trouver celle qui vous convient.

Conseils :

  • N’ayez pas peur de vous tourner vers des manuels bilingues anglais/coréen, ils sont beaucoup plus nombreux et souvent plus complets que ceux en français.
  • Fuyez de toute urgence les livres tout en caractères romanisés et utilisez les hangeul dès le début de votre apprentissage.

Apprendre sur Internet

Si vous recherchez une méthode un peu plus interactive et moins scolaire, vous pouvez vous tourner vers les nombreuses ressources qu’offre le monde merveilleux d’Internet. Sites web spécialisés, comme le célèbre Talk to Me in Korean, chaînes Youtube ou encore sites d’échange et de pratique de langues étrangères, seront d’excellents atouts tout au long de votre apprentissage. À envisager de préférence en complément d'une des méthodes présentées ci-dessus.

Apprendre sur son téléphone portable

Envie de continuer votre apprentissage partout et n’importe quand ? Pourquoi ne pas installer quelques applis mobiles pour réviser durant vos temps morts ? Pendant vos heures perdues, dans le métro, à l'arrêt de bus ou entre deux cours, tournez-vous vers l’une des centaines d’applications disponibles, selon les points que vous voulez renforcer : hangeul, chiffres, vocabulaire, grammaire...
Pensez aussi aux applis de chat comme HelloTalk pour échanger avec des natifs et aux chatbots (compagnons virtuels dotés d’une intelligence artificielle) !

L’immersion avant le départ

Pour vous mettre dans le bain avant le grand départ, pensez à vous immerger un maximum afin que cette langue devienne naturelle à votre oreille. N’hésitez pas à écouter de la musique coréenne, à regarder des dramas, des films ou des talk-shows coréens à haute dose et surtout de façon régulière. Cela vous sera très utile, et vous repérerez vite les mots et expressions qui reviennent régulièrement. C’est un excellent moyen d’assimiler certaines logiques grammaticales et notions de politesse qui sont parfois extrêmement difficiles à saisir hors d’un contexte précis. Tout ceci sera un excellent complément à votre apprentissage.

Trouver un correspondant coréen

Essayez d’entrer en contact avec un correspondant coréen avant votre départ, idéalement dans la ville où vous souhaitez vous rendre, afin de pratiquer vos connaissances de la langue, mais aussi pour appréhender cette nouvelle culture. Cet·te ami·e sera sans aucun doute une aide précieuse et non négligeable une fois sur place !

Il existe une multitude de sites et applications mobiles pour rencontrer des Coréens et faire des échanges de langue. Les plus connus sont Hellotalk, Interpals, MyLanguageExchange, mais il y en a d’autres.

Chapitre 4 sur 35

Évaluation de l'article

5/5 (7)

3 Commentaires

Cynrhia
0 2
Bonjour je ne compte pas partir pour l’instant mais comme je suis curieuse j’ai été voir sur le site UrSeoul pour les résidences internationales et en voyant des informations sur le site j’ai plusieurs questions qui me sont venus en tête. La première c’est: est-ce que toute les chambres des résidences sont comme j’ai vu sur le site ? et la deuxième c’est pourquoi il y a deux prix indiquer ? Le premier prix c’est 30 1.030.000 won par mois/ par chambre et le deuxième c’est 4.120.000 won par personne donc je comprend pas du tout !
Laurie
0 2
Bonjour bonjour ! Je pars en janvier pour la Corée en pvt avec ma soeur et je viens de voir sur le site de l’ambassade de Corée qu’il faut une copie d’un justificatif de domicile sauf que vivant encore chez mes parents je n’ai aucun justificatif à mon nom. Est ce qu’une attestation d’hébergement avec copie de pièce d’identité d’un parent suffit ?
Regis
9 17
Salutations Pvtistes, Je reviens du bureau de l’immigration de Busan et c’est un peu le bordel là-bas, voici ma démarche pour cette Alien Card: D’abord le site Hikorea fonctionne sans Internet Explorer, je n’ai pas eu de plugin à télécharger et j’ai encore moins eu besoin de redémarrer mon pc. J’ai pu m’y connecter comme à n’importe quel autre site web et prendre mon RDV, j’ai fait une capture d’écran de la confirmation de la réservation sur mon téléphone plus tard, pas de soucis. Je suis arrivé au bureau 15-20min en avance, il y a pas mal de monde qui attendent et personnes pour me renseigner, pas de listes avec des noms non plus…il y a un agent de sécurité vers qui je me dirige et m’aide pour l’utilisation de la machine pour le timbre fiscal à 30.000won, puis il me dit d’aller au comptoir 6 « ID ». Mais je vois que pour les guichets 1 à 4 il y a écrit « reservation » et un numéro en dessous. Quand mon numéro apparaît je me dirige vers le comptoir 2 et c’est bien là que je dois aller pas au 6 (le 6 est pour venir chercher la carte). Documents imprimé et rempli j’ai tout donné. Ils prennent mes empreintes digitales, et me donnent une feuille pour les détails de mon voyage (j’ai écrit n’importe quoi en même pas 3 lignes), donc pour les détails vous pouvez le faire chez vous sur une belle feuille blanche ;)! J’ai du attendre 2 semaines avant que le premier créneau pour un rdv soit libre. Une fois tout les documents rendu, ils me donnent une feuille avec la date pour venir chercher ma carte : dans 2 semaines!

Articles recommandés