07. Faire ses bagages : valise ou sac à dos ?

Valise ou sac à dos ? C’est une question que beaucoup de PVTistes se posent. Eh bien, ça dépend principalement de votre projet !

Le choix du bagage

Partir avec une valise permet généralement d’emporter plus de choses, mais également de garder ses affaires mieux rangées.

Pour ceux qui ont des problèmes de dos, la valise est le bagage le plus confortable, à condition d’acheter une valise de qualité dont les roulettes ne casseront pas à la première occasion.

Pour les PVTistes qui bougent le plus, le sac à dos permet une plus grande liberté de mouvement, notamment si vous devez monter des escaliers ou marcher sur des routes rocailleuses.

Si vous optez pour un sac à dos, pensez à ranger vos affaires de façon optimale pour solliciter au minimum votre dos : au fond de votre sac, mettez des affaires moyennement lourdes. Au dessus, les affaires les plus lourdes et terminez par le plus léger. L’un des avantages du sac à dos, c’est ce que vous pouvez opter pour un sac peu cher sans pour autant le regretter pendant votre PVT. Si vous envisagez de beaucoup voyager avec votre sac, en revanche, investissez dans du bon matériel. Votre dos vous remerciera.

Le contenu du sac

Nous allons vous donner quelques informations utiles sur le contenu de votre sac, pour que vous soyez sûr de ne rien oublier d’important et pour que vous n’ayez pas de mauvaise surprise à l’aéroport, avec les différentes interdictions et réglementations qui s’appliquent depuis quelques années.

Les interdictions

En soute et en cabine : les matières et produits toxiques ou inflammables, entre autres choses, sont interdits.
En cabine : vous ne pouvez avoir sur vous que des liquides de moins de 10 cl. Vous devez tous les placer dans un sac en plastique transparent et refermable d’une capacité d’un litre. Les flacons de plus de 10 cl doivent être placés dans votre bagage en soute. Même chose pour les couteaux et les briquets. Si vous en avez un de qualité ou auquel vous tenez, pensez bien à le mettre dans votre bagage en soute car une fois votre bagage enregistré, vous ne pourrez plus y avoir accès et votre couteau ou votre briquet sera sans doute jeté !

Si vous avez des médicaments à prendre pendant le vol, emportez avec vous votre ordonnance. Si on vous pose la moindre question, vous pourrez la présenter et vos médicaments ne vous seront pas retirés.

Vos papiers et objets de valeur

Ne mettez jamais dans votre bagage en soute vos effets personnels de valeur. Référez-vous à la liste ci-dessous pour être sûr ne rien oublier.

Les vols (ordinateur, appareil photo…) sont plus fréquents qu’on ne le pense et un cadenas n’est généralement pas suffisant pour protéger ses affaires.

Pour dormir sereinement dans l’avion et par la suite, dans votre guesthouse, vous pouvez avoir sur vous une pochette en bandoulière, dans laquelle vous garderez vos documents d’identité et votre argent.

Nous vous proposons une liste de documents indispensables et facultatifs à apporter avec vous !

Indispensables

  • Passeport
  • Preuve d'assurance, à garder sur soi pendant l'année

Facultatifs

  • Carte d'identité
  • Permis de conduire et permis de conduire international
  • Diplômes (copies)
  • Justificatif de ressources bancaires (surtout si vous n’avez pas de billet retour)
  • Confirmation de réservation du logement/hôtel (c’est bien de l’avoir en version papier et pas seulement sur son téléphone, en cas de souci)
  • Photocopie papier du passeport

Les vêtements, j’emporte quoi ?

Il est important de bien préparer sa valise avant son départ en Corée. Bien entendu, vous trouverez quasiment tout ce dont vous avez besoin sur place, mais… si vous êtes un peu rond·e ou relativement grand·e, il est fort possible que vous rencontriez quelques soucis.

Quatre saisons bien distinctes

La Corée est un pays dans lequel les saisons sont extrêmement marquées. De ce fait, vous changerez de garde-robe tout au long de l’année. Il faut notamment souligner que l’été est très chaud et humide et que c’est aussi la saison des pluies. L’équipement parfait : short et tongues ou bottes de pluie.

L’hiver, quant à lui, est particulièrement froid et sec, il faut donc être équipé en conséquence pour ne pas y perdre ses doigts ! L’équipement parfait : bonnet, grosse écharpe, gants chauds (voire moufles), chaussures fourrées et gros manteau matelassé (et chaufferettes dans chaque poche !). Le printemps et l’automne sont des saisons douces et extrêmement agréables, les préférées des Coréens !

Ne vous encombrez pas avec des vêtements pour chaque saison. Prenez ceux qui vous seront utiles dans les 3 mois à venir et achetez le reste sur place (ou faites-vous envoyer un colis par votre famille).

Un problème de taille

Les Coréens ayant des carrures assez menues et étant plus petits que les Occidentaux, beaucoup de vêtements n'existent qu’en taille unique. C’est souvent le cas dans les boutiques de vêtements coréens (ex : rue commerçante d’Ewha).

Pour les femmes, la bonne nouvelle, c’est que les Coréennes sont plutôt branchées « oversize » et donc un t-shirt en taille unique pourra aussi bien être porté par une femme menue qu’une femme ayant des rondeurs. Mais cela ne fonctionne malheureusement pas avec les bas. Les pantalons sont extra-étroits (pour les hommes également) et les jupes extra-mini.

Il est donc vivement conseillé, si vous n’avez pas un « physique de coréen·ne », de prévoir au moins un jean et un pantalon de ville, ainsi qu’une jupe ou un short à votre taille.

Trouver chaussure à son pied

Si vous avez de « grands pieds » en France, attendez-vous à ne pas trouver votre pointure en Corée. Les modèles pour femmes s’arrêtent généralement au 39 (si vous avez de la chance), au-delà, la mission impossible commence.

Vous pourrez parfois trouver de grandes tailles dans les enseignes internationales (H&M, Zara) ou vous rabattre sur les modèles unisexes de basket (comme les Converse). Vous trouverez aussi facilement des bottes de pluie et des tongues en grande taille (même chez ArtBox).

Vous pouvez également faire un tour dans le quartier international d’Itaewon. Bien entendu, le choix sera moins conséquent et adieu les jolies petites chaussures à nœud toutes féminines et pas chères. C’est moins galère pour les hommes, mais là aussi, si vous avez une pointure au-dessus de la moyenne, ça ne sera pas simple. Prévoyez au moins une paire de jolies chaussures (pour les entretiens de travail, les sorties) et une paire pour tous les jours.

Le pays des petites poitrines

Le plus gros soucis que risquent de rencontrer les femmes se situe au niveau de la poitrine.

En effet, si vous faites un bonnet B ou plus, et surtout si vous dépassez le 85, il ne sera pas si évident pour vous de trouver de la lingerie à votre taille. D’autant plus que, les Coréennes ayant une poitrine plutôt petite (une majorité de bonnets A), les modèles de soutien-gorge sont quasiment toujours rembourrés à outrance !

Il existe néanmoins des enseignes qui offrent un choix plus large, comme « Aimerfeel ». Emportez donc avec vous au moins deux soutiens-gorge dans votre valise, au cas où.

Et n’oubliez pas qu’au pire, il y a toujours moyen de passer commande sur Internet !

Pour en savoir plus, consultez le guide des tailles en Corée.

D’autres objets utiles

Tout d’abord, il est bon de préciser qu’il y a peu de chances que vous ne trouviez pas tout ce dont vous avez besoin en Corée, donc inutile de trop vous charger, surtout que vous serez tenté de rapporter une tonne de souvenirs quand vous partirez ! Un mot d’ordre : voyagez léger ! Voici cependant une petite checklist d’objets utiles (ou moins utiles) à emporter dans votre valise !

  • Vos chargeurs d’appareil photo, de téléphone, de caméra... un disque dur externe et/ou une clé USB. Que ce soit pour vos démarches professionnelles ou pour protéger vos dossiers personnels, notamment vos nombreuses photos de votre nouveau quotidien, ce sera très utile !
  • Il n’est pas nécessaire d’acheter un adaptateur de prise, car les prises électriques sont globalement les mêmes en Corée qu’en France et en Belgique. Si vous comptez voyager ailleurs en Asie, alors vous pourrez envisager d’en apporter un de chez vous ou d’en acheter un à Séoul.
  • Une petite trousse de santé avec vos médicaments habituels, pour assurer la transition avec les médicaments coréens. Attention, à noter que si vous trouverez globalement les mêmes molécules en Corée qu’en France ou en Belgique, les médicaments coréens sont moins dosés (sauf à l'hôpital, où on vous fera généralement une piqûre avec une forte dose pour vous remettre sur pied !). Soyez vigilant. Pensez à votre contraceptif si vous en prenez un. Pensez également à scanner vos ordonnances si vous avez une maladie chronique, ça pourrait être utile si vous êtes amené à consulter un médecin en Corée.
  • Une petite trousse de couture. Un entretien d’embauche dans une heure et vous découvrez que votre chemise a un trou ? Rien que pour ça, vous aurez bien fait de prendre cette trousse !

Évaluations des membres

5/5 (5)