06. Trouver un logement temporaire pour l’arrivée

Se loger en auberge de jeunesse ou à l’hôtel

Une fois votre départ planifié, réservez un logement pour quelques nuits avant votre arrivée (une auberge de jeunesse, par exemple). Il est conseillé de ne pas vous engager sur un logement sur le long terme avant d’être sur place et de l’avoir visité !

En Corée : auberge de jeunesse = guesthouse ! C’est le terme que vous verrez le plus souvent.

En fonction de votre budget et du confort que vous souhaitez trouver une fois sur place, vous avez le choix entre un hôtel et une guesthouse.

Les guesthouses coûtent moins cher et vous permettent de rencontrer d’autres voyageurs venus du monde entier, ce qui n’est pas négligeable quand on arrive dans un nouveau pays.

Toujours en fonction de votre budget et de vos attentes en terme de confort, vous pourrez réserver un lit dans une chambre double, si vous êtes deux et que vous souhaitez avoir un peu d’intimité, ou dans une chambre de 4, 6, voire 8 lits.

En dortoir, le degré d’intimité est minimal et vous n’êtes pas sûr de bien dormir, surtout si vos voisins de lit rentrent tard ou ronflent, par exemple (masque et boules Quies sont vos meilleurs alliés !).

Autre point à aborder : la sécurité de vos affaires ! Il arrive, aux quatre coins du monde, que des voyageurs se fassent voler quelque chose en auberge de jeunesse. Privilégiez les guesthouses équipées de coffres à clé, elles vous permettront de dormir sereinement et de pouvoir aller vous balader en ville en journée sans craindre pour vos affaires. Pensez à toujours avoir un cadenas avec vous !

Une fois ces questions pratiques réglées, l’ambiance et les opportunités de rencontres en guesthouse en font un choix d’hébergement très judicieux et convivial !

Sites d’annonces de logement chez l’habitant

Le logement chez l’habitant est plutôt rare, en Corée, et n’est pas non plus donné. Il est plus courant de dormir dans une hasukjib 하숙집 (une maison partagée généralement tenue par une personne âgée). Elles sont plus faciles à trouver sur place, par le bouche-à-oreille, ou en regardant bien dans les petites rues cachées !

Les grandes plateformes classiques d’hébergement sont également présentes, à Séoul, mais il y a peu d’offres. Elles peuvent cependant être pratiques pour dépanner !

Évaluation de l'article
5/5 (5)