Le guide des pvtistes en Corée du Sud

Chapitre 22 : LES CHOSES SÉRIEUSES COMMENCENT - Sur place : parler coréen

Date de publication : 28-02-2018

Auteur

PVTiste

V. LES CHOSES SÉRIEUSES COMMENCENT

01. Sur place : parler coréen

Vous ne serez pas surpris d’apprendre que plus votre niveau de coréen sera élevé, plus cela vous facilitera la vie sur place. Maîtriser les bases de la langue locale va vous apporter un confort non négligeable et vous permettre une intégration plus rapide au sein de la communauté coréenne. Profitez donc d’être sur place pour pratiquer votre coréen aussi souvent que possible !

Regarder la TV coréenne

Il ne s’agit pas de passer sa journée devant la télévision, mais plutôt d’habituer votre oreille au coréen même lorsque vous vous retrouvez seul chez vous. Vous pouvez par exemple mettre une émission en fond lorsque vous cuisinez ou pendant que vous prenez votre repas. Ainsi, cette langue va devenir de plus en plus familière, naturelle, en toute circonstance, même dans votre intimité.

Pratiquer avec les locaux

Ce n’est pas forcément le plus évident, surtout au début, mais pour vous améliorer, rien de tel que d’échanger avec les locaux. Ils apprécieront l’effort et ne tariront pas d’éloges sur vos « capacités », même avec un simple « Annyeonghaseyo ». Les plus bavards sont sans aucun doute les chauffeurs de taxi qui auront toujours un million de questions à vous poser. Certains petits commerçants seront aussi très heureux d’en apprendre plus sur vous et la raison pour laquelle vous êtes venu en Corée. Vous aurez peut-être même la chance d’avoir un rabais ou une portion supplémentaire s’il vous a trouvé sympatique !

Attendez-vous cependant à quelques « injustices » et moments de frustration, mais cela fait partie du jeu. Il arrive parfois d’être ignoré ou que, malgré vos efforts, la personne en face de vous s’entête à vous répondre en anglais, dans ce cas-là, vous avez le choix de persévérer ou de laisser tomber, mais ne soyez pas découragé pour autant !

Très rapidement, vous serez capable de maîtriser des situations de la vie quotidienne comme : passer commande au restaurant, demander votre pointure à un vendeur ou encore vous présenter à un inconnu. Vous en tirerez une grande fierté et un véritable confort de vie !

Prendre des cours sur place

Si vous en avez le temps et les moyens, il est bien entendu possible de prendre des cours de coréen sur place. Instituts ou universités, chacun a ses avantages et inconvénients.

Pour plus d’informations, consultez notre dossier Apprendre le coréen.

Vous pouvez aussi vous inscrire au Seoul Global Center qui dispense des cours de coréen gratuits. Mais attention, renseignez-vous bien sur les dates de début des sessions, car ces cours ont énormément de succès !

Participer aux échanges de langue

Il existe de nombreux événements vous permettant de rencontrer des locaux et pratiquer le coréen dans un cadre convivial et décontracté. C’est le cas des Language Exchange Cafe ou des soirées internationales, comme la Seoul English Party, organisées chaque semaine à Séoul via le site Meetup.

Si vous fréquentez un institut de langue ou une université coréenne, des rencontres sont parfois organisées entre apprenants et étudiants coréens. Certaines guesthouses organisent également ce genre d’événements afin d’encourager les échanges multiculturels. Renseignez-vous !

Chatter en coréen

Quoi de mieux pour pratiquer votre coréen à l’écrit que de chatter avec des natifs ? S’il y a bien une application de messagerie dont vous allez entendre parler en Corée, c’est bien Kakao Talk ! Que ce soit pour chatter avec ses amis, sa mère ou encore son boss, tous les Coréens de tous les âges utilisent cette messagerie. C’est un must-have ! À télécharger de toute urgence dès votre arrivée.

Vous pouvez aussi utiliser des applis de chat spécialisées dans les échanges de langue comme Hello Talk ou des chatbots, comme on vous l’expliquait dans le chapitre Apprendre le coréen ou améliorer ses connaissances de ce guide.

Chapitre 22 sur 35

Évaluation de l'article

5/5 (7)

3 Commentaires

Cynrhia
0 2
Bonjour je ne compte pas partir pour l’instant mais comme je suis curieuse j’ai été voir sur le site UrSeoul pour les résidences internationales et en voyant des informations sur le site j’ai plusieurs questions qui me sont venus en tête. La première c’est: est-ce que toute les chambres des résidences sont comme j’ai vu sur le site ? et la deuxième c’est pourquoi il y a deux prix indiquer ? Le premier prix c’est 30 1.030.000 won par mois/ par chambre et le deuxième c’est 4.120.000 won par personne donc je comprend pas du tout !
Laurie
0 2
Bonjour bonjour ! Je pars en janvier pour la Corée en pvt avec ma soeur et je viens de voir sur le site de l’ambassade de Corée qu’il faut une copie d’un justificatif de domicile sauf que vivant encore chez mes parents je n’ai aucun justificatif à mon nom. Est ce qu’une attestation d’hébergement avec copie de pièce d’identité d’un parent suffit ?
Regis
9 17
Salutations Pvtistes, Je reviens du bureau de l’immigration de Busan et c’est un peu le bordel là-bas, voici ma démarche pour cette Alien Card: D’abord le site Hikorea fonctionne sans Internet Explorer, je n’ai pas eu de plugin à télécharger et j’ai encore moins eu besoin de redémarrer mon pc. J’ai pu m’y connecter comme à n’importe quel autre site web et prendre mon RDV, j’ai fait une capture d’écran de la confirmation de la réservation sur mon téléphone plus tard, pas de soucis. Je suis arrivé au bureau 15-20min en avance, il y a pas mal de monde qui attendent et personnes pour me renseigner, pas de listes avec des noms non plus…il y a un agent de sécurité vers qui je me dirige et m’aide pour l’utilisation de la machine pour le timbre fiscal à 30.000won, puis il me dit d’aller au comptoir 6 « ID ». Mais je vois que pour les guichets 1 à 4 il y a écrit « reservation » et un numéro en dessous. Quand mon numéro apparaît je me dirige vers le comptoir 2 et c’est bien là que je dois aller pas au 6 (le 6 est pour venir chercher la carte). Documents imprimé et rempli j’ai tout donné. Ils prennent mes empreintes digitales, et me donnent une feuille pour les détails de mon voyage (j’ai écrit n’importe quoi en même pas 3 lignes), donc pour les détails vous pouvez le faire chez vous sur une belle feuille blanche ;)! J’ai du attendre 2 semaines avant que le premier créneau pour un rdv soit libre. Une fois tout les documents rendu, ils me donnent une feuille avec la date pour venir chercher ma carte : dans 2 semaines!

Articles recommandés