Le guide des pvtistes au Japon

Chapitre 13 : Les principales villes japonaises

Date de publication : 19-06-2019

Auteur

Julie

Les principales villes japonaises

Beaucoup de PVTistes font le choix de s’installer à Tokyo soit pour des raisons pratiques soit parce qu’ils ne savent pas vraiment où aller ! En effet, le marché de l’emploi parfois moins dynamique dans d’autres villes effraie la plupart d’entre vous car il est difficile de passer toute son année sans travailler.

Cependant, il n’y a pas qu’à Tokyo qu’on trouve du travail ! Nous vous encourageons vivement à ne pas passer l’année entière dans la capitale et à explorer le reste du pays.

Tokyo - 東京 - La capitale de l’est

Région : Kanto
Nombre d’habitants
: 13 millions intra muros, 38 millions avec la banlieue.
Température en été : 30 °C
Température en hiver : 0 °C

Gigantesque, ultra-moderne, fourmillante, incroyablement efficace, tout a déjà été dit sur cette ville qui fait rêver par son seul nom. Tokyo vous offrira probablement l’un des plus gros chocs culturels au monde.

Emploi : Ici, tout est possible ! Tourisme, service, start-up, le pays vit au rythme de la capitale, vous trouverez un petit boulot à coup sûr.
Salaire horaire minimum : 985 ¥.

À voir, à faire : Les quartiers ultra-modernes de Shinjuku et de Shibuya, le quartier chic de Ginza ou le traditionnel Asakusa. Il y a des festivals toute l’année mais les célébrations d’Halloween et les illuminations de Noël valent le détour.

Avantages : Tout y est !

Inconvénients : Tout le monde y est !

Pour en savoir plus sur Tokyo et bien choisir son quartier, consultez notre dossier Les quartiers de Tokyo.

Yokohama - 横浜 - La plage horizontale

Région : Kanto
Nombre d’habitants : 3,7 millions.
Température en été : 30 °C
Température en hiver : 2 °C

Yokohama fait partie des trois villes portuaires qui ont une longue histoire d’ouverture à l’étranger avec Kobe et Nagasaki. Elle est perçue comme internationale et abrite une grande communauté d’étrangers.

Emploi : Similaire à Tokyo, tout y est plus ou moins possible, elle est un peu moins dynamique, cependant.
Salaire horaire minimum : 983 ¥.

À voir, à faire : Chinatown, le port et les croisières autour de la baie, le feu d’artifice en été.

Avantages : Très proche de Tokyo, on peut travailler dans la capitale et rentrer le soir à Yokohama.

Inconvénients : Fait parfois office de ville-dortoir de Tokyo, notamment du fait de l’absence de vie culturelle.

Osaka - 大阪 - La grande colline

Région : Kansai
Nombre d’habitants : 2,6 millions intra muros, 19 millions avec la banlieue.
Température en été : 33 °C
Température en hiver : 3 °C

Osaka est souvent comparée à Marseille, ses habitants ont la réputation d’être les plus sympas du pays, d’ailleurs la majorité des comiques japonais vient d’Osaka. Mais ne vous fiez pas à la légèreté ambiante : Osaka a le commerce dans le sang et concurrence Tokyo en matière économique.

Emploi : Restauration, service, hôtellerie, commerce, mais les autres industries sont aussi très bien représentées, notamment la robotique.
Salaire horaire minimum : 936 ¥.

À voir, à faire : Dotonbori “la rue de la bouffe”, Shi Tennō-ji, Universal Studio Japan, Shinsekai à la nuit tombée, le sanctuaire Sumiyoshi Taisha au sud de la ville.

Avantages : Ville internationale et accueillante, influencée par le reste de l’Asie.

Inconvénients : Une réputation sulfureuse qui n’est pas toujours démentie…

Nagoya - 名古屋 - L’ancienne grande maison

Région : Chubu
Nombre d’habitants : 2,3 millions.
Température en été : 32 °C
Température en hiver : 1 °C

Grisonnante et industrielle, Nagoya est souvent boudée par les touristes, c’est pourtant une ville agréable à vivre et moderne, au cœur de nombreux échanges économiques et culturels du pays. Un bon compromis pour tout PVTiste cherchant une ville dynamique mais à taille humaine.

Emploi : L’agglomération de Nagoya est la troisième du pays, tous les emplois y sont donc plus ou moins représentés avec toutefois une petite tendance à l’industriel (fief de Toyota).
Salaire horaire minimum : 898 ¥.

À voir, à faire : Le château de Nagoya, le musée Toyota, le port et son aquarium, le musée d’art Tokugawa, le sanctuaire Atsuta-jingū (le troisième plus vénéré du Japon). Nagoya est un très bon point de chute pour visiter de célèbres sites naturels ou historiques dans les environs (Mont Fuji, Ise-Jingū, Shirakawago, Takayama...).

Avantages : La ville est en position stratégique entre Tokyo et Osaka.
Inconvénients : Peu d’attractions touristiques dans la ville en elle-même.

Sapporo - 札幌 - Le grand marécage

Région : Hokkaido
Nombre d’habitants : 2 millions.
Température en été : 26 °C
Température en hiver : -10 °C

Deuxième île du Japon par sa superficie, Hokkaido n’héberge que 5 % de la population du pays. Les infrastructures et le climat plutôt rude de Sapporo (sa capitale) rappellent le Canada et plaira à coup sûr aux amateurs de grands espaces (il faut aussi aimer le froid !). Pas de temples ou d’attraits culturels, la star ici, c’est la nature.

Emploi : Les stations de ski emploient des PVTistes à tour de bras de novembre à mai pour des postes très variés (hôtels et restaurants, magasin de location, personnel des pistes...). Il est plus compliqué, mais pas impossible, de trouver un travail hors saison.
Salaire horaire minimum : 835 ¥.

À voir, à faire : Le festival de la neige en février, le musée de la bière Sapporo et bien sûr les parcs naturels, champs de fleurs et pistes de ski à proximité.

Avantages : Ville moderne en damier très aérée, de grands parcs dans la ville, la nature n’est jamais loin.

Inconvénients : L’hiver est long et difficile, peu d’attraits touristiques en dehors de la nature.

Kyoto / Nara - 京都 / 奈良 - La ville-capitale / La terre plate

Région : Kansai
Nombre d’habitants : 1,5 million / 360 000.
Température en été : 33 °C
Température en hiver : 1 °C

Les deux anciennes capitales du Japon, à faible distance l’une de l’autre, sont de nos jours submergées toute l’année de touristes venus du monde entier. Incontournables, magnifiques, elles vous assurent un voyage dans le temps mais aussi... un bain de foule !

Emploi : Ces deux villes vivent principalement du tourisme aujourd’hui : service à la clientèle, restauration, guide-accompagnateur, les offres sont fréquentes à Kyoto, un peu moins à Nara.
Salaire horaire minimum : 882 ¥ / 811 ¥.

À voir, à faire : Kyoto, ses geikos et toutes ses traditions, Gion, la forêt de bambou d’Arashiyama, le pavillon d’or et d’argent et le sanctuaire Yasaka, Nara et ses cerfs sacrés qui volent la vedette au bouddha géant du Tōdai-ji... Il y a tellement à faire dans ces deux villes que la liste serait trop longue, sans compter les nombreux festivals ayant lieu tout au long de l’année.

Avantages : C’est le cœur culturel du pays, vous pouvez tout découvrir de l’histoire du Japon ici mais il vous faudrait largement plus qu’un an !

Inconvénients : La foule de touristes devient de plus en plus omniprésente, Kyoto est proche de la saturation.

Fukuoka - 岡, la colline de la chance

Région : Kyushu
Nombre d’habitants : 1 million et demi.
Température en été : 32°C
Température en hiver : 4°C

Capitale du sud du Japon, ville dynamique où il fait la plupart du temps beau et chaud, Fukuoka a de nombreux atouts pour attirer les jeunes en recherche d’une ville facile à vivre et à taille humaine.

Emploi : Dans les services et plus récemment, dans de nombreuses start-ups qui se sont installées dans la ville.
Salaire horaire minimum : 814 ¥.

À voir, à faire : Déguster les hakata ramens, visiter l’île aux chats voisine, voir le grand bouddha allongé du temple Nanzoin, flâner dans le parc Ohori ou sur la plage...

Avantages : Un climat agréable et doux, des transports en commun bien pensés et un rythme de vie tranquille.

Inconvénients : Assez excentré des grands pôles d’attraction du pays, les pluies fréquentes et les insectes.

Kawasaki / Saitama / Chiba - 川崎 / さいたま / 千葉市 - La rivière de la petite péninsule / Le précieux cap / Les mille feuilles

Région : Kanto.
Nombre d’habitants : 1,5 million / 1,3 million / 1 million.
Température en été : 30°C
Température en hiver : 0°C

Ce sont les banlieues de Tokyo, villes-dortoirs diront certains. Les loyers et le coût de la vie, plus bas que dans la capitale, attirent les familles et ceux qui refusent de vivre dans des cages à lapins hors de prix. On rejoint Tokyo depuis ces villes en 1 à 2 heures. De nombreux expatriés choisissent de s’y établir, particulièrement à Saitama.

Emploi : Les services, l’agriculture et l’industrie mais peu de dynamisme dans ces villes en elles-mêmes, la plupart des habitants travaillent à Tokyo.
Salaire horaire minimum : 898 ¥.

À voir, à faire : Le Kanamara matsuri, “festival du pénis” de Kawasaki, attire une foule délirante tous les étés, le temple Kawasaki Daishi et le musée à ciel ouvert Nihon Minkaen.
Kawagoe, “la petite Edo”, et son festival en automne, le village des bonsaïs d’Omiya, à Saitama.
Chiba abrite Tokyo Disneyland et Disney Sea ainsi que le temple Narita et le Tokyo Game Show.

Avantages : Le coût de la vie bas et la proximité de Tokyo. Le rythme de vie plus calme aussi.

Inconvénients : Il y a peu de choses à faire dans ces villes.

Hiroshima - 広島 - La grande île

Région : Chugoku
Nombre d’habitants : 1,2 million.
Température en été : 32 °C
Température en hiver : 2 °C

Emploi : Hiroshima est une grande ville japonaise dans la même veine que Fukuoka, Sendai ou Sapporo. Bien que n’ayant pas le dynamisme de Tokyo ou Osaka, il est possible d’y trouver un petit boulot, surtout dans le service à la personne et la restauration. L’industrie et les activités portuaires sont aussi très présentes.
Salaire horaire minimum : 844 ¥.

À voir, à faire : Le mémorial de la paix est incontournable pour tout visiteur au Japon, le centre-ville très animé, les okonomiyaki et l'île sacrée de Miyajima à quelques pas d’ici.

Avantages : Un réseau de transport fonctionnel et sympa (les tramways), de nombreux espaces verts, un coût de la vie relativement bas.

Inconvénients : En dehors de Hiroshima et Miyajima, la région est peu attractive et dynamique.

Sendai - 仙台 - L’hermite sur son socle

Région : Tohoku
Nombre d’habitants : 1 million.
Température en été : 28 °C
Température en hiver : -2 °C

Dernière grande ville du nord avant Hokkaido, Sendai présente un cadre de vie agréable malgré un climat un peu rude en hiver. Elle attire les foules au mois d'août lorsqu’elle célèbre (un mois après tout le monde !) la fête de Tanabata. Touchée par la catastrophe de 2011, elle a trouvé un ambassadeur de poids en la personne du “Prince de la glace”, le très populaire champion olympique Yuzuru Hanyu, qui œuvre à relancer le tourisme dans sa ville natale.

Emploi : Grande ville similaire à Hiroshima ou Sapporo, il est possible de trouver un emploi dans divers domaines, les services et l’industrie en tête.
Salaire horaire minimum : 798 ¥.

À voir, à faire : Le festival Tanabata en août, découvrir la vie du samouraï Date Masamune, le château de Sendai et le sanctuaire Ōsaki Hachiman-gū (trésor national), monter dans la statue Daikannon (l’une des 10 plus grandes statues au monde), déguster le “gyutan” (langue de bœuf grillée)...

Avantages : Un rythme de vie tranquille, un été relativement frais et supportable, les sports d’hiver à portée de main.

Inconvénients : Le tourisme est encore un peu en berne depuis la catastrophe de 2011, la ville n’est pas la plus dynamique culturellement.

Chapitre 13 sur 41

Évaluation de l'article

5/5 (1)

5 Commentaires

Anne
0 5
Hello, combien de temps le passage de la douane japonaise prend-il ? Merci d’avance !
Julie
4.9K 14K
Salut, généralement, c’est une formalité, c’est rapide mais ça dépend sans doute de combien de gens sont devant toi, s’il y a beaucoup de pvtistes 😉
Manel
0 2
Bonjour. Comment fait on pour participer au concours pour gagner le guide de voyage Ulysse fabuleux? Merci bonne journée
Julie
4.9K 14K
Manel
0 2
Merci beaucoup !!

Articles recommandés