Le guide des pvtistes au Japon

Chapitre 12 : III. COMPRENDRE LE PAYS - Découvrir le Japon et ses régions

Date de publication : 19-06-2019

Auteur

Julie

III. COMPRENDRE LE PAYS

Découvrir le Japon et ses régions

Pays plus petit que la France, le Japon ne compte pourtant pas moins de 47 départements (appelés aussi préfectures) regroupés en 8 régions. Comme vous allez le constater, climats et paysages sont incroyablement différents du nord au sud, il y en a vraiment pour tous les goûts !

HOKKAIDO – 北海道- Le Japon des grands espaces

Île du Japon : Hokkaido.
Département : Hokkaido.
Principales villes : Sapporo, Hakodate, Asahikawa, Furano.
Climat : De longs hivers avec des températures négatives et beaucoup de neige, le reste de l’année est agréable. Pas de saison des pluies et peu de typhons.

Si vous êtes à la recherche de la nature, du calme et que le froid ne vous fait pas peur, alors Hokkaido peut être une option pour vous. Très loin de l’agitation des villes surpeuplées, la culture traditionnelle japonaise y est moins présente mais laisse place à une autre culture, celle des aborigènes Ainu.

Emploi : Saisons d’hiver en station de ski (hôtellerie-restauration, moniteurs de ski…), agriculture, tourisme.

La recherche d’emploi est facile, l’hiver, en stations.

Présence française : Alliance française de Sapporo, la Société Franco-Japonaise de Sapporo.

À voir, à faire : Le festival de la neige à Sapporo, les pistes de ski à Niseko, les onsens, les parcs nationaux, la culture Ainu, les champs de fleurs à Furano et Biei en été…

Meilleure saison : De novembre à mai pour le ski, le reste de l’année est très agréable, surtout l’été.

Avantages : Pas de foule, des grands espaces, coût de la vie peu élevé, nourriture réputée (ramen, produits laitiers, chocolat, fruits de mer…), les insectes y sont rares.

Inconvénients : L’hiver y est difficile, la culture traditionnelle japonaise est moins présente, on est limité sans voiture.

TOHOKU – 東北 – Terre de superstitions et de folklores

Île du Japon : Honshu (île principale).
Départements : Akita, Aomori, Fukushima, Iwate, Miyagi, Yamagata.
Principales villes : Sendai, Fukushima, Akita, Aomori.
Climat : Région la plus au nord de l’île principale Honshu, le Tohoku connaît lui aussi de longs hivers enneigés et un climat doux le reste de l’année, sans la chaleur humide suffocante de l’été (courante au sud).

Mise sous les feux des projecteurs du monde entier en 2011 avec la catastrophe de Fukushima, la région du Tohoku, encore méconnue des visiteurs étrangers, peut faire un peu peur. Elle a pourtant beaucoup à offrir. Terre où les Japonaises sont réputées pour être les plus belles du pays pour leur peau de porcelaine (due aux longs hivers), où des chiens (trésors nationaux !) vous protègent des ours et où les fantômes reviennent visiter les familles…

Emploi : Sendai étant une ville relativement grande, elle présente les mêmes possibilités d’emplois que d’autres grandes villes japonaises. Le reste de la région est plus tourné vers l’agriculture et le tourisme.

La recherche d’emploi est moyennement difficile à Sendai, difficile ailleurs.

Présence française : Association franco-japonaise et Alliance française de Sendai.

À voir, à faire : Les festivals d’été (Nebuta, Neputa, Akita Kanto, Tanabata…), les cerisiers en fleurs à Fukushima, Osorezan (la porte de l’au-delà où les Japonais viennent communiquer avec leurs ancêtres), le village des renards de Zao…

Meilleure saison : L’été (particulièrement début août) pour voir tous les festivals tout en profitant du climat frais et doux.

Avantages : Un été agréable, un coût de la vie relativement bas, une population accueillante et sympathique.

Inconvénients : Un peu isolé et peu dynamique, de longs hivers. Le département de Fukushima est toujours en partie sinistré, la majorité des habitants a été durement touchée par ce drame.

KANTO – 関東 – Le centre névralgique du Japon

Île du Japon : Honshu (île principale).
Départements : Gunma, Ibaraki, Chiba, Saitama, Tokyo, Kanagawa, Tochigi.
Principales villes : Tokyo, Yokohama, Saitama, Kawasaki, Kamakura.
Climat : Relativement tempéré, des chutes de neige au nord et à l’ouest en altitude mais un froid sec à Tokyo l’hiver, une chaleur humide dans toute la région l’été, précédée par la saison des pluies en juin et suivie par des typhons en septembre.

Un tiers de la population japonaise vit dans cette seule région, aux climats et reliefs assez différents. Des villes thermales enneigées de Gunma à la station balnéaire de Kamakura en passant par le port de Yokohama et bien sûr Tokyo, la plus grande mégalopole au monde, le Kanto est une région très diverse où on ne s’ennuie pas !

Recherche d’emploi : Si vous cherchez du travail, vous ne devriez pas avoir de mal à en trouver à Tokyo, cœur de la région. Tout ou presque y est possible. Les autres villes plus petites sont tournées principalement vers les services, le tourisme ou l’agriculture.

Présence française : Ambassade de France, Institut français, Lycée français international, Maison franco-japonaise, Institut français de recherche sur le Japon, CNRS, CCIFJ, Atout-France, Business-France à Tokyo. Institut français à Yokohama.

À voir, à faire : Tellement de choses ! Tokyo qu’on ne présente plus, Nikko, ville de temples, Hakone ou Kusatsu, villes thermales, Kamakura et son grand bouddha (ancienne cité impériale), l’île paradisiaque d’Izu, Disneyland et Disneyworld à Chiba…

Meilleure saison : Les saisons les plus agréables sont le printemps et l’automne.

Avantages : Tellement de choses à voir et à faire qu’il faudrait bien plus qu’un an pour profiter pleinement de cette seule région ! Que ce soit au niveau culturel ou professionnel, tout se passe ici.

Inconvénients : Les grandes villes sont surpeuplées et présentent un train de vie effréné qui n’est pas pour tout le monde. La vie y est assez chère, on passe beaucoup de temps dans les transports et au travail.

CHUBU – 中部 – À mi-chemin entre le Kanto et le Kansai, une région stratégique et charmante

Île du Japon : Honshu (île principale).
Départements : Aichi, Fukui, Gifu, Ishikawa, Nagano, Niigata, Shizuoka, Toyama, Yamanashi.
Principales villes : Nagoya, Kanazawa, Nagano, Matsumoto, Niigata.
Climat : L’hiver peut être aussi rude dans cette région que dans le nord du Japon. L’été, un peu plus frais qu’ailleurs, reste relativement chaud et humide.

Région souvent mise de côté par les PVTistes, elle offre pourtant de belles perspectives et un emplacement stratégique pour visiter le pays. Nagoya, 4e ville du Japon, est une excellente base pour explorer les environs, que ce soit la région du Chubu elle-même ou les deux pôles majeurs du pays, le Kanto et le Kansai.

Recherche d’emploi : Saison d’hiver en station de ski (hôtellerie-restauration, moniteurs de ski…) à Nagano et Niigata, agriculture, services, tourisme.
Nagoya offre des possibilités d’emploi dans des domaines variés, étant notamment le fleuron de l’automobile du pays avec Toyota.
De manière globale, la recherche d’emploi est moyennement difficile.

Présence française : Alliance française Association France Aichi (Nagoya).

À voir, à faire : Kanazawa, la « petite Kyoto », Takayama et la vallée Kiso à Gifu, les villages Shirakawago et Gokayama, les pistes de ski olympiques de Nagano, le « château corbeau » de Matsumoto, les onsens, la route des Alpes et bien sûr le Mont Fuji.

Meilleure saison : L’hiver pour les amateurs de ski, sinon le printemps et l’automne. L’ascension du Mont Fuji n’est possible que l’été mais on peut l’admirer toute l’année.

Avantages : Des villes moins peuplées au rythme de vie plus calme, un coût de la vie moins élevé, la nature à portée de main tout comme la culture traditionnelle, à Kanazawa ou Takayama.

Inconvénients : Une communauté étrangère moins établie, des moyens de transports parfois peu pratiques à la campagne.

KANSAI – 関西 – Le cœur du pays

Île du Japon : Honshu (île principale).
Départements : Hyogo, Kyoto, Mie, Nara, Osaka, Shiga, Wakayama.
Principales villes : Kyoto, Osaka, Nara, Kobe, Otsu.
Climat : Il fait froid et relativement sec l’hiver, chaud et humide l’été. La saison des pluies et des typhons peut être assez pénible.

La région du Kansai, Kinki pour les intimes, est le centre culturel du pays où les traditions, la religion et la cuisine sont reines ! En plus d’abriter le plus grand lac du territoire, les derniers quartiers de geishas, les lieux sacrés les plus vénérés et les messagers des dieux à quatre pattes (les cerfs de Nara), elle constitue le deuxième pôle économique du pays avec la triade Osaka-Kyoto-Kobe qui n’a rien à envier à Tokyo !

Recherche d’emploi : Le tourisme a explosé dans cette région depuis quelques années. Les secteurs du service, du tourisme et de l’hôtellerie-restauration sont en recherche constante de personnel. Osaka étant le deuxième bassin d’emploi derrière Tokyo, il est facile d’y trouver un travail dans tous les domaines.
De manière générale, la recherche d’emploi est très facile.

Présence française : Consulat général de France, Institut français, Lycée français international, Villa Kujoyama à Kyoto.
Institut français à Osaka.

À voir, à faire : Kyoto et Nara (anciennes capitales impériales), la cuisine de Dotonbori à Osaka, les terres sacrées du Ise-Jingu et du Mont Koya, deux des plus beaux châteaux du pays à Himeji et Hikone, le lac Biwa, les plages de Wakayama, le Chinatown de Kobe, les onsens de Hyogo…

Meilleure saison : Les cerisiers en fleurs du printemps et les érables rouges d’automne finissent de compléter la carte postale dans de nombreux sites du Kansai. Évitez l’été.

Avantages : Beaucoup de choses à voir et à faire, de nombreux sites touristiques exceptionnels à portée de main, une économie florissante, une population plus chaleureuse qu’ailleurs (à l’exception de Kyoto).

Inconvénients : Le coût de la vie (toujours plus bas qu’à Tokyo) augmente, la foule de touristes, la saturation des transports à Kyoto, le dialecte local (Kansai-ben) auquel il faut s’habituer.

CHUGOKU – 中国 – Entre sacré, tragique et authentique

Île du Japon : Honshu (île principale).
Départements : Hiroshima, Okayama, Shimane, Tottori, Yamaguchi.
Principales villes : Hiroshima, Tottori, Matsue, Yamaguchi, Okayama.
Climat : On arrive dans le sud du pays, il commence à faire vraiment chaud et humide l’été. L’hiver est par contre relativement doux (sauf au nord). Les passages de typhons et la saison des pluies sont assez pénibles.

Chugoku est connu dans le monde entier pour Hiroshima et Miyajima, mais le reste de la région semble moins populaire. Il y a pourtant plusieurs sites d’intérêt à visiter. Si vous cherchez le calme et l’authenticité, cette région pourrait être pour vous. Tottori est le département le moins peuplé du Japon, il n’en attire pas moins les visiteurs grâce à ses étonnantes dunes de sable, tout comme Matsue et Kurashiki, figures montantes du tourisme local.

Recherche d’emploi : Hiroshima est une ville similaire à Sendai dans son dynamisme, des emplois y sont trouvables, notamment dans le tourisme et les services. Il est plus compliqué de travailler dans le reste de la région.

Présence française : Pas de présence française dans cette région.

À voir, à faire : Faire son devoir de mémoire à Hiroshima, s’émerveiller devant la beauté de Miyajima (et nourrir ses cerfs), embarquer à dos de chameau dans le “désert” de Tottori, parcourir les rues anciennes de Kurashiki, admirer l’un des 3 plus beaux jardins du pays, le Korakuen, à Okayama, oublier le temps sur l’île aux lapins, longer les canaux de Matsue…

Meilleure saison : Comme souvent au Japon, le printemps et l’automne sont à privilégier.

Avantages : Un Japon très authentique, un climat assez doux, un coût de la vie bas, des sites touristiques enchanteurs qui ne sont pas encore submergés de touristes.

Inconvénients : Hiroshima et Miyajima attirent une foule compacte, les transports en commun sont un peu plus archaïques dans le reste de la région, le rythme de vie où tout ferme tôt.

SHIKOKU – 四国 – Un Japon hors du temps où la vie est douce

Île du Japon : Shikoku.
Départements : Ehime, Kagawa, Kochi, Tokushima.
Principales villes : Matsuyama, Takamatsu, Kochi et Tokushima.
Climat : Un climat doux toute l’année et chaud l’été, la saison des pluies et des typhons est pénible.

La plus petite des îles principales n’est pas forcément le choix numéro un de ceux qui souhaitent s’installer car peu dynamique au niveau de l’emploi. Elle réserve cependant des surprises grâce à sa forte empreinte culturelle et touristique : danse traditionnelle, pèlerinage et art moderne.

Emploi : Tourisme et agriculture.

Recherche d’emploi difficile (le WWOOFing est à privilégier).

Présence française : Alliance française de Tokushima.

À voir, à faire : Si vous aimez les danses folkloriques, Shikoku va vous ravir, étant le berceau du Awa Odori et du Yosakoi, toutes les deux très célèbres dans tout le pays. Le pèlerinage des 88 temples de l’île attire de plus en plus d’amateurs, les îles-musées d’art moderne de Naoshima et Teshima sont des incontournables pour tous les Japonais, les tourbillons Naruto, Dogo onsen, le plus vieil onsen du Japon (3 000 ans, tout de même !), manger des mandarines et autres spécialités locales souvent bio, jouer à Indiana Jones sur les ponts suspendus de la vallée d’Iya…

Meilleure saison : Comme toujours, le printemps et l’automne sont à privilégier. Évitez la saison des pluies et l’été.

Avantages : Une île hors des sentiers battus où l’authenticité et les traditions sont au rendez-vous. Shikoku vous force à prendre votre temps pour la découvrir.

Inconvénients : Les transports en commun limités en dehors des villes, le rythme de vie où tout ferme tôt, il est nécessaire de réserver à l’avance certains sites ou hébergements (parfois peu de choix sur place).

KYUSHU – 九州 – Climat tropical et plages de rêve

Île du Japon : Kyushu / Okinawa.
Départements : Fukuoka, Kagoshima, Kumamoto, Miyazaki, Nagasaki, Oita, Okinawa, Saga.
Principales villes : Fukuoka, Kumamoto, Naha, Ishigaki, Oita, Kagoshima.
Climat : Chaud et humide la majeure partie du temps, les pluies et typhons sont fréquents. Okinawa a un climat subtropical et ne connaît presque pas le froid, l’hiver est doux et sec dans le reste de Kyushu.

Nous voilà au sud où il fait presque toujours beau, chaud et où la mer et les plages de sable fin transforment vos photos en cartes postales. Région du Japon dont l’Histoire n’est pas des plus simples (annexion du royaume de Ryūkyū, aujourd’hui Okinawa, vers 1900) et qui a été durement touchée lors de la Seconde Guerre mondiale (bombardement atomique à Nagasaki, représailles contre la population à Okinawa), elle fait aujourd’hui figure de station balnéaire du pays.

Recherche d’emploi : Le tourisme est l’activité essentielle, surtout à Okinawa, le service et l’hôtellerie-restauration sont également dynamiques.
Il est donc facile de trouver un emploi en saison à Okinawa, et c’est moyennement difficile ailleurs.

Présence française : Institut français de Kyushu.

À voir, à faire : Faire de la plongée et des sorties de sports nautiques à Okinawa, se relaxer sur les plages et découvrir la culture ryūkyū, tremper dans les onsens de Beppu, voir le château de Kumamoto et sa très célèbre mascotte, plonger dans l’univers de Princesse Mononoké dans la forêt de Yakushima, les rizières de Saga et son festival de montgolfières, le bouddha géant de Fukuoka, se faire peur sur l’île abandonnée Gunkanjima, se recueillir sur le passé à Nagasaki.

Meilleure saison : Évitez l’été. La saison des cerisiers en fleurs débute en janvier ici !

Avantages : Un rythme de vie relax qui n’est pas sans rappeler l’Asie du Sud-est, le climat, la beauté des paysages, la mer, le coût de la vie.

Inconvénients : Chaleur et humidité, la région est très touchée par les typhons (la majorité des typhons en Asie passent sur Okinawa), les insectes sont farouches (cafards, mukades, les mille-pattes locaux…), les tensions entre les habitants et l’armée américaine peuvent être vives.

Chapitre 12 sur 41

Évaluation de l'article

5/5 (1)

5 Commentaires

Anne
0 5
Hello, combien de temps le passage de la douane japonaise prend-il ? Merci d’avance !
Julie
4.9K 13.8K
Salut, généralement, c’est une formalité, c’est rapide mais ça dépend sans doute de combien de gens sont devant toi, s’il y a beaucoup de pvtistes 😉
Manel
0 2
Bonjour. Comment fait on pour participer au concours pour gagner le guide de voyage Ulysse fabuleux? Merci bonne journée
Julie
4.9K 13.8K
Manel
0 2
Merci beaucoup !!

Articles recommandés