Le guide des pvtistes au Japon

Chapitre 37 : Les formalités administratives avant de rentrer

Date de publication : 19-06-2019

Auteur

Julie

Les formalités administratives avant de rentrer

La question des impôts

Toute personne restant moins d’un an sur le territoire japonais est considérée comme un non-résident fiscal. C’est le cas des PVTistes.
Vous serez prélevé à la source pour l’impôt sur le revenu, à hauteur de 20 % de votre salaire (cette mesure a pour objectif de décourager ceux qui viendraient en PVT essentiellement pour travailler). Vous n’aurez pas de déclaration à remplir si vous êtes salarié car votre employeur s’en charge pour vous.
Il se peut que votre employeur vous donne un document pour les impôts vers le mois de février. Ce document ne sert pas à déclarer vos impôts (ils ont déjà été prélevés) mais à récupérer le potentiel trop perçu. Hélas, la récupération d’impôts n’est pas possible pour les PVTistes.
Si vous n’êtes pas salarié (mais freelance, par exemple) ou si votre salaire dépasse 20 millions de yens par an (!), vous devrez faire une déclaration vous-même, vers le mois de février. Rapprochez-vous de votre centre des impôts locaux pour connaître la marche à suivre. Selon les centres, on pourrait vous assister (en anglais) pour remplir votre déclaration.

La taxe d’habitation est en principe attribuable aux PVTistes, mais la plupart d’entre eux ne restant pas longtemps à la même adresse ou moins d’un an dans le pays, il est difficile de les retrouver pour la leur faire payer. En théorie, donc, vous y êtes assujetti, mais en réalité, la majorité des PVTistes passe à travers.

La taxe de consommation (équivalent à la TVA) est, elle aussi, directement prélevée quand vous achetez quelque chose (vous avez toujours le prix sans et avec taxe).
Les touristes en court séjour peuvent se faire rembourser cette taxe en gardant tous leurs tickets puis en les présentant au service spécialisé à l’aéroport, ou en faisant leurs achats dans les nombreux magasins Duty-Free qui remboursent directement les taxes. Malheureusement, il n’est pas possible pour un PVTiste de récupérer ces taxes (même si vous ne travaillez pas pendant votre séjour).

Si vous avez d’autres questionnements au sujet des impôts, consultez cette discussion de notre forum : Les impôts au Japon.

Quitter le territoire

Vous n’avez pas beaucoup de formalités à faire avant de quitter le Japon (vous voyez, tout n’est pas si compliqué, finalement !). Voici les principales :

  • Déposer votre préavis de démission au travail (généralement entre 15 jours et 1 mois en avance) ;
  • résilier votre abonnement téléphonique ;
  • prévenir votre logeur (sharehouse ou agence immobilière), résilier vos contrats d’eau, d’électricité et d’internet si vous en avez ;
  • rendre vos cartes de transports (type IC) pour obtenir le remboursement de votre caution (mais vous pouvez aussi la garder en souvenir !) ;
  • transférer votre argent sur votre compte français et fermer votre compte en banque japonais ;
  • remplir un formulaire à la mairie pour leur signaler votre départ et rendre votre carte de Sécurité sociale (comme lors d’un déménagement normal) ;
  • suivre la procédure pour se radier du registre des Français au Japon (à effectuer en ligne) ;
  • pas de retour d’impôts possible, vous avez été prélevé à la source si vous avez travaillé, il n’y a aucune autre formalité à faire lors du départ ;
  • à l’aéroport, on va poinçonner votre carte de résident pour la rendre inutilisable, pensez donc à l’avoir sur vous.
Chapitre 37 sur 41

Évaluation de l'article

5/5 (1)

5 Commentaires

Anne
0 5
Hello, combien de temps le passage de la douane japonaise prend-il ? Merci d’avance !
Julie
4.9K 14K
Salut, généralement, c’est une formalité, c’est rapide mais ça dépend sans doute de combien de gens sont devant toi, s’il y a beaucoup de pvtistes 😉
Manel
0 2
Bonjour. Comment fait on pour participer au concours pour gagner le guide de voyage Ulysse fabuleux? Merci bonne journée
Julie
4.9K 14K
Manel
0 2
Merci beaucoup !!

Articles recommandés