Le guide des pvtistes au Japon

Chapitre 2 : I. QU’EST-CE QUE LE PVT ? - Le concept du Programme Vacances-Travail

Date de publication : 19-06-2019

Auteur

Julie

I. QU’EST-CE QUE LE PVT ?

Le concept du Programme Vacances-Travail

Pourquoi faire un PVT ?

Voyager et avoir la possibilité de faire des petits boulots sur place pour subvenir à ses besoins, c’est le principe du PVT. Les raisons de partir au Japon sont nombreuses : découvrir plus en profondeur une culture qui vous passionne, faire l’expérience d’un dépaysement total au bout du monde, acquérir une compétence supplémentaire à ajouter sur votre CV, rencontrer des gens d’horizons différents... au final, il y a autant de raisons de partir en PVT que de PVTistes, mais si vous êtes à cours d’idées, allez lire notre article sur les 16 raisons de partir en PVT.

Bien que les années de césure ne soient pas encore la norme en France, c’est une expérience très courante et vivement conseillée dans de nombreux pays, notamment anglophones. Partir une année à l’étranger pendant sa jeunesse, c’est apprendre à mieux se connaître, à se débrouiller seul et élargir sa vision du monde et des choses. Que vous passiez votre PVT en mode Vacances ou Travail, cette expérience vous apportera forcément quelque chose d’inédit au niveau personnel et/ou professionnel. Mais avant de commencer à télécharger votre dossier de candidature, vérifiez d’abord que vous cochez toutes les cases des conditions de participation au PVT Japon !

Les conditions du PVT Japon

Les autorités japonaises insistent sur le fait que le Visa Vacances-Travail ne sera pas délivré si votre intention est surtout de travailler : si le travail est autorisé dans le cadre du PVT, il doit avant tout vous permettre de financer votre voyage et doit rester occasionnel (quelques semaines ou mois dans l'année).

Les autorités japonaises pourraient également voir d’un mauvais œil un projet d’immigration à long terme au Japon. Le concept du PVT, c’est de pouvoir découvrir le Japon pendant un an, pas plus !

Âge

Vous devez avoir entre 18 et 30 ans révolus au moment du dépôt de votre demande de visa (vous pouvez donc postuler jusqu’à la veille de vos 31 ans).

Une seule participation !

Le PVT est unique pour chaque destination, il n’est donc pas possible de faire plus d’un PVT au Japon. Vous pouvez avoir fait un PVT au Canada ou en Australie, par exemple, mais pas au Japon ! Si vous voulez continuer de vivre au Japon à l’issue de votre PVT, il faudra obtenir un autre type de visa vous autorisant à rester sur le territoire. Nous vous présentons tous les autres visas disponibles pour ce pays dans le chapitre Et pour repartir (au Japon ou ailleurs ?) de ce guide.

Nationalité et résidence habituelle

Pour avoir le droit de bénéficier du PVT France-Japon, vous devez être de nationalité française et faire votre demande de visa en France.

Vous devez en effet vous rendre en personne à l’ambassade ou au consulat dont vous dépendez. Si vous vivez temporairement à l’étranger, il n’y a pas de dérogation ni de procuration possible. Vous ne pouvez pas non plus faire de demande depuis le Japon : il faut absolument vous présenter aux bureaux consulaires en personne.

Les Ultramarins doivent préalablement contacter l’ambassade du Japon par téléphone ou par e-mail : une dérogation sera possible. On en parle sur le forum : PVT Japon depuis les DOM-TOM.

Passeport

Votre passeport doit être valide pendant toute la durée de votre séjour en PVT. Dans le cas où vous voudriez voyager après votre PVT, ou enchaîner sur un PVT dans un autre pays, prévoyez une limite de validité supérieure à deux ans pour partir l’esprit tranquille.

Économies

Pour obtenir votre Visa Vacances-Travail, vous devez présenter un justificatif bancaire attestant d’au moins 4 500 euros disponibles sur un compte courant ou d’épargne non-bloqué (pas de compte de type PEL, donc).
Cette option est fortement recommandée.

Seconde option : dans l’éventualité où vous décidez d’acheter vos billets d’avion avant de présenter votre candidature, le solde de votre compte devra être d’au moins 3 100 euros et vous devrez fournir une copie de votre relevé de compte sur lequel figure le débit du montant de votre billet d'avion. Votre billet d’avion retour devra être d’au moins 6 mois après votre départ et être modifiable.

Sur notre forum, vous pouvez avoir une idée du budget avec lequel les autres PVTistes partent au Japon grâce à cette discussion : Quel est votre budget pour partir ?

Santé

Un certificat médical attestant de votre bonne santé est nécessaire pour l’obtention du visa. Il n’y a pas d’examens poussés à réaliser, vous devez juste faire un contrôle chez votre médecin traitant. Notez également qu’aucun vaccin n’est nécessaire pour se rendre au Japon.

Ce certificat doit dater de moins d’un mois.

Souscrire une assurance santé n’est pas obligatoire pour l’obtention du PVT Japon. Cependant, nous ne pouvons que vous recommander d’en prendre une car la Sécurité sociale japonaise ne couvre ni le rapatriement dans votre pays, ni la responsabilité civile privée. Il est extrêmement important d’avoir une couverture pour ces deux points. Pour savoir quelle assurance choisir, vous pouvez consulter notre forum consacré aux assurances PVT.

Quel est le coût du visa ?

La demande de PVT Japon est gratuite, mais il faut prévoir des coûts annexes (photo d’identité, visite chez le médecin traitant, renouvellement éventuel de passeport...) et surtout les frais de déplacement pour se rendre en personne à l’ambassade ou au consulat si vous n’avez pas la chance d’en avoir un dans votre ville.

Quel est le quota du PVT Japon ?

Chaque année, ce sont 1 500 places qui sont proposées aux Français. Cependant, même si le nombre de participants augmente chaque année, rassurez-vous, à la différence d’autres pays, le quota n’a jamais été atteint, ce n’est donc pas la peine de faire votre demande de visa à la hâte, préparez votre dossier calmement !
Vous pouvez faire votre demande du PVT Japon tout au long de l’année, mais il faut s’attendre, à ce que, peut-être en 2019 ou en 2020, les quotas soient atteints en fin d’année. Si c’est le cas, il suffira d’attendre l'ouverture du quota de l'année suivante, au mois de janvier !

En 2018, 1 360 PVT Japon ont été délivrés ! C’est un record depuis que le PVT France-Japon a été signé, en 1999.

Quels sont les délais de réponse ?

Les délais de réponse sont rapides : si votre dossier est refusé, vous le saurez immédiatement lors du dépôt de votre demande.

Vous pourrez alors modifier votre dossier (sur place, à l’ambassade, si vous le souhaitez) et présenter votre demande à nouveau.

Si votre dossier est accepté, vous pourrez venir récupérer votre passeport et votre visa en moins d’une semaine (l’ambassade annonce des délais de 3 à 6 jours ouvrés).

Là aussi, il faut se rendre en personne à l’ambassade, mais vous pouvez cette fois-ci donner procuration à une tierce personne (en lui remettant le ticket de retrait du visa).

Peut-on partir à plusieurs ?

Il n’est pas possible de partir accompagné d’un parent (enfant ou ascendant).

D’autre part, si votre conjoint·e, frère, sœur, ami·e ou cousin·e souhaite vous accompagner en PVT, il doit lui aussi être éligible au programme et en faire la demande. Il n'existe pas de "rapprochement familial" pour le PVT, chaque personne doit avoir son propre statut !

Quelles pourraient être les raisons d’un refus ?

Les agents de l’ambassade sont connus pour être un peu pointilleux et pour examiner attentivement tous les dossiers. Certains candidats obtiennent un refus lors de leur première tentative à cause de leur lettre de motivation ou de leur programme de séjour, qui ne sont pas réalistes. Si c’est le cas, pas de panique, vous pouvez modifier votre dossier et le présenter autant de fois que nécessaire.

Au fil des années, nous avons regroupé toutes les informations utiles pour vous aider à rédiger ces deux documents au mieux, dans notre dossier La lettre de motivation et le programme pour le PVT Japon.

Quand peut-on partir au Japon ?

Après réception de votre visa, vous avez un an pour vous rendre au Japon et activer votre PVT. Votre PVT commencera le jour où vous arrivez au Japon et il sera valable 12 mois.
Si vous avez obtenu votre PVT Japon quelques jours avant vos 31 ans, vous êtes tout à fait autorisé à partir à 31 ans et à terminer votre PVT en ayant 32 ans.

Est-ce qu’il y a des restrictions d’emploi ?

Vous n’avez pas de restriction en terme d’heures dans le cadre du PVT. Si vous entendez parler d’une limite de 28 h par semaine, c’est une confusion entre le PVT et le visa étudiant (assez courant au Japon).
Il est possible de travailler dans tous les domaines, sauf dans le monde de la nuit (boîtes de nuit, bars, clubs...). Vous ne pouvez pas non plus, en principe, étudier le japonais en intensif (au moins 20 h de cours par semaine) plus de trois mois, un visa étudiant étant plus adapté qu’un PVT.

Chapitre 2 sur 41

Évaluation de l'article

5/5 (1)

5 Commentaires

Anne
0 5
Hello, combien de temps le passage de la douane japonaise prend-il ? Merci d’avance !
Julie
4.9K 14K
Salut, généralement, c’est une formalité, c’est rapide mais ça dépend sans doute de combien de gens sont devant toi, s’il y a beaucoup de pvtistes 😉
Manel
0 2
Bonjour. Comment fait on pour participer au concours pour gagner le guide de voyage Ulysse fabuleux? Merci bonne journée
Julie
4.9K 14K
Manel
0 2
Merci beaucoup !!

Articles recommandés