Le guide des pvtistes au Japon

Chapitre 26 : Trouver un logement

Date de publication : 19-06-2019

Auteur

Julie

Trouver un logement

La recherche de logement à distance

S’engager dans une location à distance comporte toujours des risques. Nous ne parlons pas ici d’arnaques comme on pourrait le voir en France, ce phénomène étant peu courant au Japon (même si cela existe, notamment avec les annonces Craigslist), mais il est difficile de se faire une idée sur un logement avec quelques photos. De plus, dans des grandes villes comme Tokyo ou Osaka, votre lieu de travail déterminera votre quartier (personne ne veut se coltiner 2 heures de métro bondé pour aller travailler). Vous risquez donc d’être soit déçu, soit bloqué avec une location qui n’est pas pratique au quotidien.

Au vu de l’offre foisonnante en logements temporaires et du fait que ce n’est pas beaucoup plus cher d’opter pour ce type de logement que pour un logement permanent, on vous conseille vraiment d’attendre d’être sur place, de comprendre un peu comment votre nouvelle ville fonctionne, de chercher un travail et ensuite de chercher un logement permanent. Passer quelques semaines ou mois dans une auberge ou une sharehouse vous offrira un premier contact en douceur avec le pays.

Vous n’aurez pas de soucis administratifs à gérer, vous serez entouré de personnes plus expérimentées, avec qui échanger des bons plans et vous aurez le loisir de prendre votre temps avant de signer pour un logement.

Rien n’est simple, au Japon… Et s’orienter dans le pays peut être un vrai casse-tête ! Découvrez pourquoi dans notre article Conseils : s’orienter au Japon.

Les offres de logement

Si vous avez suivi nos conseils, vous devriez à présent être installé dans un logement temporaire (sharehouse / auberge de jeunesse / Airbnb) qui vous permet de faire des visites sur place sans avoir la pression de décider au plus vite.
Une note pour les amis des animaux : il est assez compliqué de trouver des locations acceptant les animaux de compagnie au Japon (toutes formes d'hébergement confondues), ces logements sont souvent plus chers et/ou plus vieux.

Les sharehouses / guest-houses / gaijin-houses

Maisons partagées, on y loue une chambre ou un lit en dortoir pour du moyen au long terme. Les colocataires se partagent les pièces communes et les tâches ménagères (certaines sharehouses
ont des femmes de ménage).

Pour qui ?

  • Le PVTiste solo qui veut se faire des amis ou ne veut pas vivre seul.
  • Les PVTistes en couple qui veulent économiser et se faire des amis.
  • Retours d’expériences sur PVTistes.net ici et ici.

Prix : entre 45 000 et 100 000 ¥ (350-770 €) par mois.

Où les trouver ?

Avantages

  • Facilité d’accès aux étrangers, aucun garant demandé.
  • Le personnel de l’agence parle parfois anglais.
  • Grand choix de logements, souvent bien situés.
  • Toutes les charges sont incluses.
  • Location au mois.
  • Logements meublés.
  • Possibilité de se faire des amis étrangers ou japonais.

Inconvénients

  • Difficulté d’inviter d’autres personnes chez soi.
  • Mauvaise image (mais qui tend à changer).
  • Il faut supporter la vie en communauté

Les colocations

Comme en France, on loue une chambre dans une maison ou un appartement (souvent une sous-location d’un des locataires). Partage des tâches ménagères et des charges.

Pour qui ?

  • Le PVTiste solo qui veut se faire des amis ou ne veut pas vivre seul.
  • Les PVTistes en couple qui veulent économiser et se faire des amis.
  • Le PVTiste qui veut vivre avec seulement une ou deux autres personnes.

Prix : entre 20 000 et 100 000 ¥ (155-770 €) par mois.

Avantages

  • Facilité d’accès aux étrangers, aucun garant demandé.
  • Location au mois.
  • Possibilité de se faire des amis étrangers ou japonais

Où les trouver ?

Inconvénients

  • En principe illégal (il est interdit de sous-louer sans l’accord du propriétaire).
  • Risqué (vous pouvez être mis à la porte du jour au lendemain, sans recours).

Les appartements

Comme en France, on loue un studio ou un appartement seul, en passant par une agence. Tous les détails sur la location d’appartement sont disponibles dans ce dossier.

Pour qui ?

  • Les PVTistes qui ont besoin de tranquillité.
  • Ceux ayant des animaux de compagnie (interdits dans la plupart des share-houses).
  • Les PVTistes qui prévoient de rester sur le long terme.
  • Retours d’expérience ici.

Prix : à partir de 50 000 (390 €) par mois

Où les trouver ?

Par agence immobilière (spécialisée dans les locations pour étrangers ou non).

Avantages

Tranquillité et calme à la maison.

Inconvénients

  • Un vrai parcours du combattant ! Les agences classiques et les propriétaires ne veulent pas des étrangers en général.
  • Des frais d’entrée très élevés.
  • Bail de 2 ans.
  • Il faut souscrire soi- même à tout (eau, électricité, Internet...).
Chapitre 26 sur 41

Évaluation de l'article

5/5 (1)

5 Commentaires

Anne
0 5
Hello, combien de temps le passage de la douane japonaise prend-il ? Merci d’avance !
Julie
4.9K 14K
Salut, généralement, c’est une formalité, c’est rapide mais ça dépend sans doute de combien de gens sont devant toi, s’il y a beaucoup de pvtistes 😉
Manel
0 2
Bonjour. Comment fait on pour participer au concours pour gagner le guide de voyage Ulysse fabuleux? Merci bonne journée
Julie
4.9K 14K
Manel
0 2
Merci beaucoup !!

Articles recommandés