Le guide des pvtistes au Canada

Chapitre 10 : Comment choisir son assurance ?

Date de publication : 04-01-2017

Auteur

Julie

09. Comment choisir mon assurance ?

Parmi les conditions énoncées pour l’obtention d’un PVT, figure l’exigence suivante : « avoir une assurance maladie/hospitalisation/rapatriement valide pour la durée du séjour. La preuve de cette assurance devra être présentée à un agent à l’arrivée au Canada. »

Pourquoi une assurance ?

Les frais de santé au Canada sont très chers. Vous ne bénéficierez de la sécurité sociale ni sur place, ni en France (à moins d’avoir souscrit à la CFE, pour en savoir plus, consultez le point suivant).

S’il vous arrive un petit souci, comme une angine, vous ne pourrez pas vous faire rembourser votre consultation chez le médecin. 100 $, ça passe encore. Mais s’il vous arrive quelque chose de plus grave : une cheville cassée, une longue maladie… ce seront des milliers de dollars que vous devrez débourser, comme ça a été le cas de cette PVTiste partie sans assurance et qui s’est vue réclamer les 11 000 $ de sa facture d’hôpital, sous peine d’emprisonnement ou d’expulsion.

Votre justificatif d’assurance pourra vous être demandé à la douane. Les contrôles sont beaucoup plus stricts qu’il y a quelques années et plusieurs pvtistes se sont déjà vu refuser leur PVT parce qu’ils n’avaient pas souscrit d’assurance.

Sachez que les douaniers attribuent très régulièrement des PVT plus courts que prévu car certains pvtistes ne souscrivent à une assurance que pour 3 ou 6 mois. Prenez bien une assurance pour toute la durée de votre séjour, ce serait dommage de n’obtenir un PVT que de quelques mois ! Pour plus d’informations, vous pouvez consulter la discussion La durée de votre assurance a un impact sur votre PVT de notre forum.
Pour plus d’informations, vous pouvez consulter la discussion La durée de votre assurance a un impact sur votre PVT de notre forum.

Bon plan : si vous rentrez en France ou en Belgique plus tôt que prévu (et de façon définitive), l’assurance Globe PVT vous remboursera les mois non utilisés s’il vous reste au moins 2 mois complets d’assurance, que vous ayez ou non fait des demandes de remboursement pendant votre PVT. Ce n’est pas le cas de toutes les autres assurances. Du coup, plus d’inquiétude à prendre une assurance pour toute la durée de votre PVT !

Cependant, ce qui doit vous motiver à souscrire une assurance, c’est votre santé ! Ne partez pas sans assurance ! Vous n’êtes pas à l’abri d’un accident et il est primordial de partir bien couvert ! Ne négligez pas votre santé pour quelques centaines d’euros. C’est un budget à part entière, certes, mais un budget que vous devez prévoir.

Les questions à se poser pour choisir une assurance

La lecture des dizaines de notices d’assurance pour pouvoir choisir celle qui vous correspond le mieux est une étape souvent très fastidieuse : malheureusement, c’est la seule solution pour savoir si vous serez bien couvert !

Nous avons réalisé un comparatif des plus grandes assurances PVT. Voici les points les plus importants à vérifier lorsque vous faites votre sélection:Est-ce que l’assurance vous couvre au Canada ?

  • Est-ce que l’assurance vous couvre au Canada ?
  • Est-ce qu’elle vous couvre également en cas de séjours hors Canada (États-Unis, Mexique, Caraïbes, etc.) ?
  • Est-ce qu’elle vous couvre bien jusqu’à 24 mois ?
  • Est-ce bien une assurance maladie, hospitalisation de rapatriement (comme exigé par le gouvernement canadien) ?
  • Est-ce qu’il y a des franchises ? Est-ce que vous êtes bien remboursé au 1er euro ?
  • Est-ce que vous êtes remboursé sur la base tarifaire de la sécurité sociale (de la Mutuelle en Belgique) ou à frais réels ?
  • Quels sont les plafonds de remboursement : globaux, par accident ou sinistre, par type de soin, etc. ?
  • Quelles sont les exclusions de couverture (sports à risque, soins dentaires, maladies chroniques, etc.) ?

Les plafonds de remboursement

Chaque assurance possède un plafond maximal de remboursement pour les différents actes pris en charge. Par exemple, les frais dentaires seront remboursés à raison de XXX euros maximum, idem pour les frais d’hospitalisation…

Les frais de santé sont très coûteux au Canada, il faut donc faire attention à ce que le plafond ne soit pas trop bas. C’est en tout cas une condition importante à prendre en compte lorsque vous faites votre choix d’assurance !

Le taux de remboursement et les franchises

Le taux de remboursement est également un élément primordial : est-ce qu’il est bien précisé que les soins seront remboursés à 100 % des frais réels ?

Parfois, les assurances remboursent à 100 % des prix de la sécurité sociale française ou de la mutuelle belge, ce qui n’est pas du tout avantageux pour vous puisque ce sera forcément plus cher au Canada qu’en France ou en Belgique. Donc, au final, vous ne serez presque pas remboursé.

Attention aux franchises ! Très souvent, votre assurance vous demandera de payer une franchise obligatoire pour chaque acte médical. Par exemple, pour un rendez-vous chez le médecin, si vous en avez pour 60 $, la franchise peut s’élever à 30 euros. Faites le calcul, c’est comme si vous n’étiez remboursé qu’à moins de 50 % ! Parfois, la franchise peut être plus chère que l’acte médical… Préférez une assurance sans franchises.

Pour quelles activités/quels soins n’est-on pas couvert ?

Il faut savoir que les assurances voyage ne couvrent pas tous les soins. Il y a une exclusion de garantie qui est toujours la même, pour toutes les assurances voyage : les conséquences de maladies ou affections antérieures au départ ne seront pas couvertes une fois sur place.

Pour les pvtistes ayant des maladies chroniques, référez-vous au chapitre ci- dessous à propos de la CFE. De plus, certains sports « à risque » ne sont pas toujours pris en charge.

Chez certains assureurs, il vous faudra payer un supplément. Si vous comptez faire, par exemple, de la plongée sous-marine, du quad ou du parachute, vérifiez bien qu’en cas d’accident, vous serez assuré. Si vous pratiquez un sport dans un club, on vous proposera certainement une assurance dans le cadre de votre licence.

Et la responsabilité civile ?

La plupart des assurances voyage couvrent la responsabilité civile. Bien que cet aspect ne soit pas une condition pour l’obtention de votre PVT, il est extrêmement important. En France, la responsabilité civile est généralement couverte par votre assurance habitation. Or, en partant en PVT, vous quittez votre logement, donc votre contrat est résilié. Vous risquez ainsi de vous retrouver sans assurance responsabilité civile. En arrivant au Canada, il n’est pas certain que vous trouviez un logement tout de suite.

Si vous habitez dans une colocation, celle- ci sera peut-être déjà couverte, sans pour autant que votre propre responsabilité civile le soit. Dans la majorité des cas de figure, votre assurance voyage sera votre seule garantie de responsabilité civile, il est donc extrêmement important que votre choix se porte sur une offre qui vous protège sur cet aspect également.

Important : la responsabilité civile incluse dans votre assurance PVT est une responsabilité civile privée, pas auto !

Si vous louez une voiture au Canada, nous vous conseillons de souscrire à une assurance responsabilité civile (PAI) auprès de votre loueur. Vous pourrez même souscrire une option supplémentaire (LIS) abaissant la franchise due en cas de sinistre et augmentant le plafond de garantie. Ces options sont rarement couvertes par les cartes bancaires, pensez à vous renseigner.

Quand et comment souscrire à une assurance ?

L’assurance doit absolument être souscrite avant que vous quittiez le sol français ou belge (même si vous ne commencez pas votre PVT tout de suite et faites du tourisme ailleurs, par exemple !).

Si vous ne comptez pas prendre la totalité de votre assurance d’un seul coup (ce n’est vraiment pas recommandé au Canada car les contrôles sont très fréquents) et que vous souhaitez la renouveler par la suite, faites bien attention à ce que les assurances soient bien continues et qu’il n’y ait pas un seul jour sans assurance, c’est primordial. Car si ce n’est pas le cas, vous serez exclu des garanties, et ne serez donc pas couvert !

Attention, vous risquez d’obtenir un PVT de quelques mois seulement si vous ne souscrivez pas à une assurance pour la durée totale de votre séjour.

La plupart des assurances peuvent être souscrites en ligne, via des formulaires informatiques, avec paiement sécurisé par carte bancaire. Vous recevez ensuite votre contrat par courrier électronique.

Départ en couple ou en famille : chacun d’entre vous doit souscrire à une assurance à son nom, il n’est pas possible de faire bénéficier son conjoint ou son enfant de son assurance PVT.

Combien ça coûte ?

Pour commencer, ce n’est pas parce qu’une assurance est plus chère qu’elle vous offre de meilleures garanties ! Il faut éplucher les notices et les offres de tous les assureurs susceptibles d’être intéressants. Comptez entre 350 et 450 euros par an en moyenne.

Le plus important, c’est de choisir une assurance qui convienne à vos besoins.

De la même manière que vous prévoyez un budget billet d’avion, un budget logement et un budget nourriture, vous devez prévoir un budget assurance.

Attention aux assurances de cartes bancaires ! Certaines cartes de crédit (Mastercard, Visa Premier, Visa Gold, pour ne citer qu’elles) incluent une assurance. Cependant, il faut bien vérifier les clauses de votre contrat car certaines assurances sont nulles si votre séjour à l’étranger dépasse 90 jours (parfois, c’est 180 jours).

Dans ce cas, l’assurance de votre carte bleue ne sera valable que si vous décidez de faire un PVT de trois mois. En revanche, elle ne le sera pas si vous décidez de faire un PVT plus long : les trois premiers mois de votre séjour ne seront pas assurés par votre carte de crédit.

Si votre assurance de carte de crédit fonctionne (c’est-à-dire, si vous avez le droit d’être couvert pendant les trois premiers mois même en restant à l’étranger pour une durée supérieure), il est tout de même important de souscrire à une autre assurance avant de partir, pour les raisons énoncées plus haut (l’agent d’immigration canadien risque de ne vous attribuer qu’un PVT de la durée de votre assurance de carte bleue).

De plus, pour que votre assurance de CB soit valide, vous devez l’avoir utilisée pour payer votre billet d’avion.

Il faut également faire attention aux plafonds fixés par votre assurance de carte bleue et vérifier qu’il s’agit bien d’une assurance maladie/hospitalisation/rapatriement. N’oubliez pas d’emporter avec vous vos contrats d’assurance pour les montrer à l’agent d’immigration.

La Caisse des Français de l’Étranger

La Caisse des Français de l’Étranger (CFE) permet aux Français qui partent à l’étranger de bénéficier d’une couverture maladie identique à celle de la sécurité sociale. Cela veut dire que vos frais médicaux habituels seront remboursés mais sur la base des tarifs français et au taux de remboursement appliqué par la sécurité sociale sur ces tarifs.

L’adhésion à la CFE coûte relativement cher.

La CFE s’avère utile pour les pvtistes qui souhaitent maintenir la continuité de leurs droits à la sécurité sociale française, qui souhaitent être couverts en toute circonstance (attention, les remboursements peuvent être bien plus bas que vos dépenses réelles) ou aux pvtistes souffrant de maladies chroniques ou de longue durée et qui ont à suivre des traitements médicaux particuliers qui ne seront pas pris en charge par une assurance voyage, puisque antérieurs au départ. Souscrire à la CFE ne dispense pas de souscrire à une assurance maladie / hospitalisation / rapatriement : en effet, la CFE n’est qu’une assurance maladie limitée et ne couvre pas, notamment, le rapatriement.

Certaines assurances privées vous proposent une formule de remboursement en complément de la CFE, mais il est en réalité possible de s’inscrire à la CFE et en complément, de souscrire à n’importe quelle assurance. Vous devez donc faire votre choix en deux temps. D’une part, posez- vous la question de savoir si vous souhaitez adhérer à la CFE, et d’autre part, celle de savoir quelle assurance voyage vous souhaitez prendre : il s’agit là de deux démarches de réflexion indépendantes.

Depuis plus de 10 ans, nous conseillons l’assurance Globe PVT : elle offre un excellent rapport qualité-prix et une assistance de qualité. Via pvtistes.net, vous bénéficiez d’une offre exclusive à 29,70 euros par mois (soit 712 euros pour 2 ans), et de l’assistance de leur équipe sur notre forum. Cette assurance est dédiée spécifiquement aux jeunes détenteurs d’un PVT ou d’un permis de l’initative EIC (Jeunes Professionnels et Stage coop International). Plus d’informations…

GLOBE PVT (ACS)

L’assurance préférée des pvtistes, Stagiaires et Jeunes pro !

  • Assurance maladie, hospitalisation et rapatriement, tel qu’exigé par les autorités canadiennes !
  • Paiement en 3 fois sans frais disponible ….
  • Support quotidien sur notre forum de discussions.
  • Remboursement des mois d’assurance restants en cas de retour anticipé définitif
  • Un tarif accessible : 29,70 €/mois (soit 712 € pour 2 ans).

POUR PLUS D’INFOS :

Chapitre 10 sur 34

Évaluation de l'article

5/5 (6)

187 Commentaires

Tristan
1 1

Super intéressant !
Que des informations importantes !
Merci Grace à vous j’ai trouver des infos que je galérais à trouver !

Julie
5.1K 13.8K

Super, merci pour ton retour, ça fait plaisir ! 🙂

Leopoldine
0 5

Bonjour, j’aimerais savoir s’il existe au Canada des cartes préparées équivalentes à ce qu’on a en France. J’ai gardé mon smartphone avec mon numéro français mais j’ai apporté un vieux téléphone pour être joignable sur un numéro canadien et pouvoir appeler si besoin, de manière secondaire à mon forfait français. Merci d’avance pour votre retour 🙂

Juliette
0 7

Moi j’ai pris Lucky mobile, t’en trouve chez Dollarama 🙂

Leopoldine
0 5

Merci Juliette pour ton retour ! Mais du coup, tu as acheté une carte sim là ? Et comment tu fais pour la créditer ? Désolée je ne comprends pas grand chose à ça haha.

Juliette
0 7

Tu seras crédité tout les mois sur ta carte de crédit, quand tu achètera ta carte tu auras un numéro qu’il faudra que tu rentre sur le site internet, tu auras plusieurs choix de forfaits 🙂

Florent
2 6

Bonjour,
je pars dans 1 mois et demi au Canada avec mon PVT, et je me posais une question concernant mon statut fiscal français.
Dois-je signaler mon départ à l’étranger aux impôts et donc ne plus avoir mon domicile fiscal en france ?
Merci d’avance pour votre aide

Florent
2 6
Maxence
0 11

Bonjour je voudrais savoir par rapport à la banque si cl un de vous etait deja passé par my french banque by laposte pour le Canada et si oui est ce que c etait suffisant pour un PVT ou si il fallaitbouvrir absolument un compte dans une banque canadienne?

Marie
9.8K 32.3K

Salut Maxence,
Tu dois ouvrir un compte en banque canadien si tu souhaites travailler et être payé au Canada. Les employeurs canadiens voudront certainement effectuer un virement vers un compte canadien et non une application mobile ou un compte français.

Juliette
0 7

Bonjour,
Pour la recherche de logement vous parlez de trouver un agent immobilier à son compte, comment faire pour le trouver ? 🙂
Merci d’avance !

isa
5.8K 8.2K

Coucou,
Il vaut mieux se faire recommander quelqu’un par des connaissances ou des collègues sur place, sinon il y a des publicités un peu partout dans la presse, mais tu ne sais pas sur qui tu vas tomber !

Grégoire
1 3

Bonjour,

Après avoir signé mon bail, je dois souscrire à Hydro Québec pour avoir un contrat d’électricité.

Il faut savoir que de souscrire par téléphone coûte 25$ alors que la souscription en ligne est gratuite.

Petit hic : ils demandent le NAS qui, je le rappelle, ne doit être communiqué qu’au gouvernement, à la banque et à l’employeur (liste exhaustive).
Il est impossible de souscrire un contrat avec eux sans leur fournir le NAS et leur argument est qu’Hydro Québec est une entreprise nationale, et donc le gouvernement.

Qu’en pensez-vous? Est ce que je peux sans crainte leur communiquer mon NAS?

D’avance merci.

Marie
9.8K 32.3K
Krys
0 3

bonjour
vous pourrais me dire ou je dois envoyer tout les papier que l on a besoin pour faire une demande de pvt ? je suis de belgique

Julie
5.1K 13.8K

Bonjour Krys, tu peux consulter notre tutoriel : https://pvtistes.net/dossiers/tutoriel-eic-stage-jp-pvt-canada/ 🙂

Krys
0 3

j ai fait une demande en demandant la clegs et il mon dit que je n etait pas admissible sa veux dire que j ai pas droit au pvt ?

Marie
9.8K 32.3K

Salut Krys,
Est-ce que tu as suivi le tutoriel pas à pas (que Julie t’a donné en lien), en suivant les conseils concernant les réponses à fournir aux différentes questions ?
Car là, tu parles d’une demande de cléGC alors que la CléGC ne se demande pas. La CléGC, c’est uniquement la création d’un compte sur l’interface de l’immigration au moyen d’un nom d’utilisateur et d’un mot de passe.
Ensuite, tu réponds effectivement aux questions d’un questionnaire, mais si tu ne réponds pas correctement à certaines questions que tu as mal comprises (ex : la première question sur l’objet de ton séjour au Canada où tu NE DOIS PAS CHOISIR TRAVAILLER), alors tu n’arriveras pas à présenter une demande.
Prend le temps de lire le tutoriel. Si tu es Français, âgé de 18 à 35 ans, alors il n’y a pas de raison que tu ne sois pas éligible dans le questionnaire initial.

Krys
0 3

merci beaucoup et non je suis pas Français mais belge sais pour sa que j aimerais savoir si il la beaucoup de chose qui change ?

Julie
5.1K 13.8K

Non c’est la même démarche et tu verras que quand il y a des différences entre les deux nationalités, on l’a précisé dans le tutoriel 🙂

Grégoire
1 3

Un grand MERCI à l’équipe de pvtistes.net!

Vos guides sont des mines d’or d’informations utiles, fiables et pratiques!

Vous devriez être cité en référence dans les gouvernements d’immigration.

Rajoutez simplement une nuance dans la partie logement pour le guide Canadien, notamment concernant Montréal : j’ai très souvent une demande de lettre d’employeur ou de fiche de paie ainsi qu’une analyse de l’historique de crédit (moyennant 40$ remboursés si le bail est signé).

Cela pose problème quand on attend sa carte de crédit qui arrive en une huitaine de jours (donc 8 jours minmums de logement à nos frais) et que nous sommes en recherche active d’emploi.

Une solution m’a été proposé par un propriétaire : LocNest.com, une société qui se porte garant pour vous.

En avez vous déjà entendu parlé? Est ce que c’est fiable?

Bonne journée,

Grégoire

Mathieu
10.4K 20.8K

Merci Grégoire !
Je ne connaissais pas ce site mais d’après mes recherches, ça à l’air fiable puisqu’on en parle dans les médias etc.
Si tu passes par leur service, n’hésite pas à faire un petit témoignage sur le forum car ça peut aider des pvtistes 😉

Julie
5.1K 13.8K

Merci pour ton retour très sympathique Grégoire 🙂
Je ne connais pas du tout ce site. On va regarder ça de plus près.

Grégoire
1 3

Au final je n’ai pas utilisé les services de LocNest. Si quelqu’un les utilise, pourrait-il faire part de son expérience?

Trouver un logement avec un chien quand on n’a pas de carte de crédit (qui met beaucoup de temps a arriver une fois commandée) et sans contrat de travail reste très difficile mais pas impossible. Courage et persévérance sont les maîtres mots.

A bientôt! 🙂

Victoria
0 4

Bonjour, j’aimerais savoir si on a droit au medicare Canadien? Je suis en PVT depuis un mois et j’ai trouvé un super job qui me donne une assurance complementaire apres 3 mois chez eux. J’ai un peu du mal a comprendre le fonctionnement du système de santé en Ontario. Pour plus d’info, je suis belge donc je n’ai pas pu mettre ma residence permanente au canada car je suis en « pause » en Belgique.
Merci de votre aide!

Mathieu
10.4K 20.8K

Salut Victoria,
Si ton employeur te propose une assurance, normalement aucun souci pour que tu en bénéficies 🙂 Ça te permettra d’être couverte pour des choses que ne couvre pas ton assurance PVT (notamment les visites de routine chez le médecin et les soucis de santé que tu avais déjà avant de partir). Par contre, cette assurance ne te couvrira pas en cas de rapatriement pour une urgence ou un décès. C’est pour ça que c’est important (en plus d’être obligatoire) de conserver ton assurance PVT, un rapatriement pouvant coûter très cher.

Gianni
0 2

Salut à tous !
J’ai obtenu enfin la confirmation du Canada pour y aller. Tout est fait, tout est good.
Par contre mes plans pro ont changé, et du coup je ne pense plus y aller. Je voulais re faire une demande plus tard. Mais à ce que j’ai vue, il est impossible de re demander un pvt si le premier a été accordé, est ce vrai ?
Merci à vous

Marie
9.8K 32.3K

Salut Gianni,
Si tu ne valides pas ton PVT Canada dans les délais impartis (tu as normalement 12 mois), alors tu perdras le bénéfice de ton PVT Canada et tu ne pourras plus en demander un pour le Canada à l’avenir. Idem, tu ne pourras pas demander de permis Jeunes Professionnels.
Par ailleurs, tu ne pourras pas obtenir de remboursement de ta demande.

Julie
5.1K 13.8K

Salut Gianni, oui c’est bien ça, le PVT Canada ne s’obtient qu’une seule fois. Tu fais face à un dilemme mais effectivement, le fait que tu aies obtenu un permis dur à obtenir au vu de la concurrence et que tu ne pourras plus obtenir, vaut le coup que tu te penches sur la question pour être sûr de ton choix 🙂

Gianni
0 2

Merci !
Le choix est vite fait, go Canada ??

Articles recommandés