SUR LA ROUTE : LE ROAD TRIP

Il est difficile d’imaginer un WHV en Australie sans road trip, que ce soit pour quelques semaines ou plusieurs mois. Le road trip est effectivement une façon privilégiée de découvrir ce pays-continent. Quoi de mieux que de partir sur les routes, à l’aventure, en décidant du trajet au jour le jour ?

Un road trip, combien ça coûte ?

Tout dépend évidemment de la durée de votre road trip et du prix d’achat de votre véhicule. Tout dépend également de votre façon de voyager et du confort souhaité.
Il y a mille façons de voyager, et autant de budgets différents. En plus d’être le plus pratique, le voyage en van peut être également très économique. Votre budget peut énormément varier en fonction du nombre de personnes qui voyagent avec vous dans votre van. Plus on est de fous, plus on rit, et… plus on partage les frais courants, moins on dépense !

Le budget achat ou location du véhicule

Ce budget est très variable en fonction du type de véhicule choisi (voiture, 4x4 avec ou sans tente de toit, break ou van) et évidemment, du véhicule lui-même ! Vous en apprendrez plus sur l’achat d’un véhicule en Australie dans notre dossier consacré à ce sujet : Acheter un van ou une voiture en Australie. Si vous achetez ou si vous louez un véhicule, la dépense ne sera pas la même.

La location coûte plus cher proportionnellement mais pour ceux qui ne veulent voyager que pendant quelques semaines, la location peut être une bonne option : le coût total est moins élevé (avec la possibilité de partager les frais de location et d’essence avec d’autres voyageurs, comme Nathan l’explique dans ce récit) et vous vous évitez quelques démarches parfois complexes (choix du véhicule, achat, registration, contrôle technique, éventuelles pannes et revente du véhicule en fin de voyage).

Le budget logement

Si vous dormez exclusivement dans votre van, vous n’aurez rien à débourser, si ce n’est quelques nuits de camping, de backpackers ou d’hôtel en chemin, histoire de casser un peu la routine de la route. Pour le camping, il faut compter 30 $ en moyenne dans un camping classique et un peu moins dans les campings des parcs nationaux (15 $ environ). Pour savoir où vous pouvez vous garer gratuitement pour la nuit (vous ne pouvez pas le faire partout !), renseignez-vous sur les villes « RV friendly » et sur les aires d’autoroute dans notre dossier Préparer son road trip en van. On en reparle plus bas dans le chapitre Garer son van.

Le budget essence et péages

En fonction des États, le carburant est plus ou moins cher. Dans l’Outback ou dans les localités retirées, le prix du carburant augmente considérablement ! Par exemple, quand l’essence coûte 1,30 $ à Sydney, elle coûte 1,70 $ à Alice Springs, voire 1,90 $ dans les endroits les plus reculés. Évidemment, plus votre véhicule consomme, plus votre budget essence sera élevé.
Si vous prévoyez de prendre un jerrycan d’essence pour limiter les risques de pannes, informez-vous sur les législations en vigueur dans l’État ou le Territoire dans lequel vous voyagez.

Astuce : conservez vos reçus lorsque vous faites vos courses chez Coles ou Woolworth, ils vous permettront de bénéficier de réductions de 4 à 8 cents sur votre essence achetée dans ces enseignes. Un van consomme environ 10 litres / 100 km. Les routes à péage sont généralement concentrées autour des grandes villes (ponts, périphériques). Si vous ne pouvez pas les éviter, n’oubliez pas d’y consacrer un budget. Il en va de même pour les éventuels amendes que vous pourriez récolter… En parlant d’amendes, beaucoup de PVTistes quittent le pays sans les payer, attention aux vérifications !

Le budget nourriture

Si vous cuisinez la quasi totalité de vos repas sur votre réchaud (les noodles, le repas qui sauve la vie de tous les backpackers !), votre budget nourriture sera très limité. Vos menus pour les semaines à venir seront certes peu variés, mais c’est bien un détail à côté des choses somptueuses que vous allez découvrir ! On peut compter de 50 à 100 $ pour 2, pour une semaine de repas simples (nouilles chinoises, céréales, conserves de fruits et légumes qui peuvent se conserver malgré la chaleur). Évidemment, si vous achetez de l’alcool, la note sera tout de suite beaucoup plus salée, même si vous ne buvez que du goon (on en reparle dans le chapitre La culture et la société australiennes de ce guide) !

Les extras

N’oubliez pas que même avec un petit budget, un road trip, c’est fait pour profiter.… Ne vousprivez pas non plus de tout, certaines activités ne sont pas forcément chères, d’autres sont même gratuites.
Pensez aux festivals, surtout dans les petites localités où le prix du logement reste raisonnable Pensez également aux parcs nationaux : à part le prix de l’entrée et le prix du camping (souvent raisonnable), vous aurez accès gratuitement à une multitude de randonnées et où vous pouvez vous garez facilement. Nous aborderons plus longuement les activités et festivals à ne pas manquer dans la suite du guide.

Pensez également aux parcs nationaux : à part le prix de l’entrée et le prix du camping (souvent raisonnable), vous aurez accès gratuitement à une multitude de randonnées qui vous en mettront plein les yeux.
En ville, certains musées sont gratuits, sans oublier l’attrait numéro 1 de l’Australie, les plages, dont les accès ne sont jamais payants. N’oubliez pas d’inclure les petits extras dans votre budget initial : pass de parcs, activités à sensations fortes (nager avec des dauphins, saut en parachute…), surf, snorkelling, restaurant occasionnel, verres entre backpackers...

Vos économies fondent ? Travailler en voyageant !

Rien ne vous empêche, comme le font beaucoup de voyageurs, de faire une pause pendant quelques semaines afin de trouver un emploi pour renflouer les caisses. Habituellement, ce sont les jobs de fruit picking qui sont les plus prisés, les backpackers sont ainsi très nombreux à allier le voyage et le travail, en suivant les saisons de cueillette en Australie.
N’attendez pas d’être totalement à sec pour vous mettre à chercher du travail. Rien ne vous garantit de trouver un emploi rapidement.

En résumé, voici les plus grands postes de dépense à prendre en compte. Pour un mois de road trip pour deux personnes, vous pouvez estimer votre budget ainsi :

Carburant

Pour un van et un coût moyen de 1,60 $ le litre, il faudrait compter environ 700 $ pour parcourir 4 000 km (de Darwin à Perth).

Nourriture

300 $ grand minimum, même en mangeant beaucoup de noodles. Un budget de 400 $ vous permettra d’être un peu plus à l’aise.

Logement

(7 nuits de camping) : 200 $.

Extras

C’est un poste de dépense qui est très variable en fonction des backpackers mais il faut savoir qu’un coca peut vite coûter 3 $ (voire plus) dans les endroits les plus reculés, un sac de glaçon pour la glacière revient à 5 $ et des activités comme le snorkelling ou des cours de surf sont également assez chères. Comptez au minimum 200 $ pour les extras.

Pour avoir un retour d’expérience très précis (chiffres et graphiques à l’appui !) sur le budget nécessaire pour un an de road trip en Australie, consultez ce récit de PVTiste !

À ces frais courants, vous devez bien sûr ajouter l’achat ou la location du van, son assurance, son aménagement et son équipement s’il y a lieu.
Il est important de prévoir un petit pécule de côté au cas où tout ne se passerait pas comme prévu (on ne vous le souhaite pas !) : une réparation à faire, une difficulté quelconque...
Prévoyez également d’être à l’aise financièrement pour le cas où tout se passerait encore mieux que prévu : envie de prolonger l’aventure et de continuer votre road trip ? Vous pourrez vous le permettre !
Votre projet commence à se former ? Il faut commencer par le passage quasi obligatoire de tous les PVTistes road trippers : l’achat d’un véhicule !

Évaluations des membres

5/5 (9)