Quelques conseils pour une bonne préparation

Si certains d’entre vous décident de partir à 16 000 kilomètres de chez eux avec un projet bien défini, beaucoup prévoient de laisser les choses se faire par elles-mêmes au gré des événements, des rencontres et des opportunités. C’est sans doute la meilleure chose à faire car il est impossible de prévoir ce qu’on va faire sur une année entière, surtout en Australie : vos plans changeront sans aucun doute !

Ceci étant dit, il est important de ne pas partir sans savoir où vous allez mettre les pieds. Nous allons lister les quelques petites choses à bien avoir en tête avant de partir pour ne pas avoir de mauvaises surprises.

1. Sans passeport, vous n’irez pas bien loin !

Et vous ne pourrez même pas faire votre demande de WHV. Si votre passeport expire d’ici un an ou deux, faites le refaire pour être sûr qu’il soit encore valable quand vous partirez en Australie et pendant votre séjour. C’est une évidence, mais on oublie parfois de regarder...

Faites cette démarche un petit peu à l’avance (que ce soit un renouvellement ou une première demande de passeport) : comptez au moins 2 mois pour être tranquille et pouvoir le récupérer à temps, avant votre départ.

Votre WHV est lié à votre passeport. Si après avoir obtenu votre visa, vous faites refaire votre passeport pour quelque raison que ce soit, vous devez obligatoirement en informer les autorités australiennes. Si vous oubliez de le faire, vous risquez de ne pas pouvoir monter dans l’avion le jour de votre départ car aucun visa ne sera visible à la lecture de votre nouveau passeport.

Pour ce faire, vous devez remplir le formulaire 929 et le faire parvenir aux autorités australiennes par e-mail, à cette adresse : [email protected] Joignez un scan des 2 pages d’identification de votre nouveau passeport et expliquez, en anglais, les raisons de ce changement (perte, vol…).

2. Sans économies, ce n’est pas facile non plus !

Le gouvernement australien recommande aux participants au PVT d’avoir en leur possession 5 000 $ au minimum au moment d’arriver sur le territoire australien.

Ce n’est pas une somme superflue, les premières semaines peuvent coûter très cher, entre l’hébergement temporaire, la recherche d’emploi et d’appartement, les transports, les sorties, etc.

3. N’achetez jamais votre billet d’avion (même si vous avez trouvé une super promo !) ou votre assurance avant de savoir si votre demande de visa est acceptée !

Si vous avez commencé vos recherches de billet d’avion avant d’avoir votre WHV, faites bien attention à l’IP tracking, une méthode douteuse pratiquée par certains sites Internet pour vous faire payer vos billets d’avion plus cher que ce qu’ils valent.

Pour plus d’informations, nous vous invitons à lire notre article Comment trouver un billet d’avion à un prix intéressant ?
En attendant de recevoir une réponse à votre demande de WHV et pendant les mois qui précèdent votre départ, vous avez largement de quoi vous occuper !

Commencez à vous balader sur notre forum Australie, à lire des blogs et éventuellement à feuilleter des guides pour savoir dans quelle ville vous voulez atterrir et quels quartiers semblent correspondre à vos envies. Vous pouvez aussi commencer à établir une liste d’éventuels employeurs, ou encore comparer les offres bancaires et téléphoniques pour gagner un peu de temps... Autant de choses à faire pour patienter et mieux se préparer.

Nous allons développer plus en détail dans la suite de ce chapitre certains aspects primordiaux de votre préparation au départ. En complément, nous vous invitons à consulter la section Les démarches et les questions avant le départ de notre forum. Vous y trouverez des informations sur les démarches à faire avant de partir, sur l’achat de matériel, sur la santé ou encore des témoignages de PVTistes sur le point de s’envoler pour l’Australie (parfois, départ rime avec coup de blues…).

Prenez également quelques minutes pour consulter notre article 15 conseils pour réussir votre PVT, dans lequel vous retrouverez des recommandations valables pour tous les PVTistes, quelle que soit leur destination.

Évaluation de l'article
5/5 (9)