AVANT LE DÉPART

La demande du WHV, comment faire ?

Passons maintenant à la partie administrative et aux précautions à prendre pour obtenir votre Working Holiday Visa sans difficulté.

La demande papier, une bonne idée ?

Vous pouvez faire votre demande de visa en ligne, comme la très grande majorité des PVTistes, ou par courrier. La demande par courrier est obligatoire si vous avez un enfant à charge lorsque vous partez en Australie (votre enfant ne pourra cependant pas vous accompagner). Dans ce cas, vous devez remplir le formulaire 1150 et devez payer 80 $ de plus que pour la demande en ligne, soit 520 $ au total pour obtenir votre visa.

En bref, les seules raisons de faire une demande papier sont d’avoir un enfant à charge ou de faire une demande de 2nd WHV après avoir travaillé, avant décembre 2015, en tant que WWOOFer dans des fermes qui n’ont pas d’ABN (numéro d’entreprise). Nous reviendrons plus en détail sur ce point dans la partie Mon WHV est fini. Et maintenant ? de ce guide.

La demande de WHV en ligne

Comptez environ 30 minutes pour faire votre demande, pour laquelle vous n’aurez besoin que de votre passeport (valide pendant toute la durée de votre séjour) et d’une carte de crédit, qu’elle soit à votre nom ou pas.

Vous pouvez retrouver des informations sur chaque étape de cette demande dans notre Tutoriel consacré à la demande de WHV Australie mais voici des explications plus brèves qui vous permettent de comprendre en quoi consiste cette demande.

Voici quelques remarques préliminaires :

  • Essayez de ne pas remplir trop lentement le formulaire, votre session risquerait d’expirer.
  • Saisissez toutes les informations requises sans accent, tréma ou cédille : écrivez par exemple « Aurelie » (et non « Aurélie » qui s’afficherait par la suite « Aur?lie ») ou Prefecture (et non « Préfecture » qui s’afficherait « Pr?fecture »).
  • Dès la 3e page du formulaire, vous pouvez sauvegarder votre demande de visa à tout moment grâce au bouton « save ». Vous pouvez ainsi l’entamer et la terminer plus tard si vous le souhaitez. Pour ce faire, vous devez choisir un mot de passe et conserver le Transaction Reference Number (TRN) qui vous est attribué. Ces deux éléments vous seront utiles lorsque vous souhaiterez continuer ou finaliser votre demande.
  • Il arrive que des candidats rencontrent des soucis techniques : session qui expire, message d’erreur, etc. Tentez de réessayer le lendemain, peut-être que le site est en maintenance. Si ça ne fonctionne toujours pas, changez d’ordinateur ou de navigateur et ça devrait finir par marcher ! Pour plus d’informations à ce sujet, consultez notre article Des soucis pour obtenir votre WHV ?

1. Rendez-vous sur le site du département d’immigration australien

D’autres sites que le site officiel proposent de faire une demande de Visa Vacances-Travail mais attention, ces sites facturent les visas beaucoup plus cher (699 $ au lieu de 440 $). Ne tombez pas dans le panneau !

Voici le lien officiel qui vous permet de consulter toutes les conditions de participation au Working Holiday Program et d’accéder au bouton « Apply now » (« postuler maintenant »). Si vous n’êtes pas à l’aise en anglais ou si vous souhaitez faire votre demande de visa avec un support, vous pouvez consulter notre tutoriel qui vous guidera tout au long de la demande.

2. Remplissez le formulaire de demande

Vous allez devoir dans un premier temps attester que vous avez lu les termes et conditions de cette demande de visa et que
vous acceptez les valeurs australiennes. Vous allez devoir fournir quelques informations personnelles, parmi lesquelles :

  • Vos nom(s) et prénom(s).
  • Votre genre, votre date de naissance et votre statut marital.
  • Votre ville et votre pays de naissance ainsi que votre pays de résidence habituelle. Ça peut être votre pays (la France, la Belgique ou le Canada) ou non, si vous avez immigré de façon permanente en dehors de votre pays d’origine.
  • Les informations relatives à votre passeport : numéro de passeport, date de délivrance et d’expiration, nationalité et lieu de délivrance.

Vous allez ensuite devoir répondre à une série de questions, parmi lesquelles :

  • À quelle date pensez-vous arriver sur le territoire australien ? (Notez que cela ne vous engage à rien, vous avez 12 mois pour vous y rendre à partir du jour où vous obtenez votre WHV).
  • Avez-vous des enfants à charge ? (Si oui, vous pouvez tout à fait bénéficier du PVT Australie, mais vos enfants ne pourront pas vous accompagner et vous devez obligatoirement faire une demande de visa par courrier).
  • Êtes-vous connu sous d’autres noms ? (Nom de naissance, par exemple)
  • Êtes-vous citoyen d’un autre pays que celui de votre passeport ? (C’est le cas des personnes ayant une double nationalité).

Border.gov.au est le seul site Internet sur lequel vous devez faire votre demande de visa.

Vous allez ensuite devoir fournir d’autres informations :

  • Votre emploi actuel.
  • Le domaine dans lequel vous pensez chercher du travail en Australie. Votre réponse pourra donner lieu à des examens médicaux, notamment si vous souhaitez travailler dans le milieu médical ou avec des enfants. Ces examens sont indispensables pour pouvoir travailler dans ces domaines une fois sur place.
  • Le plus haut niveau d’études que vous ayez atteint. Les diplômes australiens sont différents des nôtres. Vous pouvez vous aider de notre tutoriel pour essayer de voir quelle appellation correspond le mieux à votre diplôme.
  • Votre adresse de résidence habituelle.
  • Votre/Vos numéro(s) de téléphone.
  • Vous devez préciser si vous faites appel à une tierce personne pour réaliser votre demande de visa. Cochez « Oui » si c’est le cas, mais nous vous recommandons de faire votre demande par vous-même, c’est simplissime et vous économiserez de l’argent ! Si vous cochez « Oui », vous devez fournir des informations sur cet intermédiaire.

Vous devrez ensuite indiquer :

  • Votre adresse postale actuelle. Il n’y a aucune raison que l’on vous envoie du courrier à cette adresse donc ne vous inquiétez pas si vous êtes en train de voyager, l’adresse d’un ami, pas très loin d’où vous vous trouvez, fera l’affaire !
  • Votre adresse e-mail. N’oubliez pas de cocher « Oui » afin que le service d’immigration puisse vous joindre rapidement par e-mail, en cas de besoin.
  • La ville où vous êtes en mesure de passer un entretien (c’est rarissime !). Si votre pays n’est pas représenté dans la liste (c’est le cas notamment de la France), indiquez la ville où vous pouvez vous rendre le plus facilement.Passez au questionnaire de santé où vous allez sans doute répondre « Non » à toutes (ou presque) les questions. Si vous êtes malade, si avez vécu dans certains pays à risques en terme d’hygiène ou si avez souffert de tuberculose (ou avez été en contact avec un malade), il est possible que des examens médicaux vous soient demandés. Même chose si vous envisagez de travailler dans le domaine médical ou avec des enfants. Les résultats que vous obtiendrez (s’ils ne sont pas bons) pourraient nuire à votre demande de visa.

Vous devez ensuite préciser si vous prévoyez de vous faire soigner en Australie pour toute une série de soins, d’une grossesse à une hépatite en passant par une maladie psychiatrique.

Si vous porteur du VIH, un PVTiste témoigne de son expérience sur le forum.

Si vous avez indiqué avoir vécu hors de votre pays pendant plus de 3 mois consécutifs (dans un ou plusieurs pays) au cours des 5 dernières années, vous allez devoir indiquer de quel pays il s’agit et la durée de chaque séjour.

Votre demande est maintenant bientôt terminée mais avant, vous devez répondre à une série de questions sur votre passé, d’un point de vue légal. Si on vous a déjà refusé un visa, si vous avez été expulsé d’un pays ou encore si vous avez été condamné pour un délit, c’est ici qu’il faut l’indiquer. Vous pouvez retrouver l’intitulé exact de chaque question dans notre tutoriel.

Vous êtes dans l’obligation de répondre sincèrement aux questions qui vous sont posées. Certains candidats décident cependant de ne pas faire mention de leur passé judiciaire. C'est vraiment à vous de voir ce que vous voulez faire. Ayez simplement conscience que si votre fausse déclaration est découverte, vous pourriez être interdit de territoire australien et à l’avenir, avoir des difficultés à obtenir des visas pour d’autres pays.

3. Confirmation de vos informations et paiement des frais

La dernière partie du formulaire consiste à attester que vous avez saisi des informations correctes, que vous connaissez les restrictions du visa que vous êtes en train de demander (notamment, vous ne pouvez pas, travailler plus de 6 mois pour un même employeur en Australie, sauf dans le Nord du pays, sous conditions) ou encore que vous prévoyez de partir avec suffisamment d’argent. Nous vous rappelons que le gouvernement australien vous invite à partir avec, au minimum, 5 000 $.

Vérifiez une dernière fois les informations que vous avez saisies sont correctes. Payez les frais de participation de 440 $ et c’est terminé !

Les examens médicaux

Si vous devez passer une visite médicale, le service des visas australien vous en informera. Il est inutile de faire cette démarche avant qu’on vous demande de le faire. Vous pourrez être amené à remplir le formulaire 26 et le formulaire 160.

Vous pouvez être amené à passer des examens médicaux tels qu’une radio du thorax ou des tests de type VIH ou hépatite B ou C.

Pour passer cette visite médicale, vous devez vous rendre chez l’un des médecins habilités à faire ces examens. Vous pouvez retrouver la liste de ces médecins sur le site du département d’immigration australien. Si, au moment de passer vos examens médicaux, vous vous trouvez ailleurs qu’en France, en Belgique ou au Canada, ça ne pose aucune problème, des médecins habilités sont présents un peu partout dans le monde.

Les frais de ces examens sont à votre charge. En revanche, une fois la visite passée, vous n’avez plus rien à faire. C’est le médecin lui-même qui transmet vos résultats au gouvernement australien.

Pour consulter des témoignages de PVTistes, consultez la discussion Demande concernant la radio des poumons de notre forum.

Les délais d’attente

Beaucoup de PVTistes obtiennent une réponse après quelques heures seulement. Certains doivent attendre quelques jours, voire plus (notamment en cas d’examens médicaux à passer).
En 2016 et 2017, de nombreux PVTistes ont attendu jusqu’à plusieurs semaines pour obtenir leur visa. Ne vous inquiétez pas, les délais varient un peu en fonction du nombre de demandes en cours. Depuis 2017, les autorités australiennes indiquent les délais moyens de traitement sur leur site Internet. Plus d’infos...

Les PVTistes reçoivent un e-mail qui commence par « This is to advise that you have been granted a Working Holiday Visa, Subclass 417 ». Cet e-mail, c’est votre e-visa. Votre visa est lié à votre passeport, vous n’avez donc besoin que de ce dernier pour vous envoler en Australie mais votre e-visa ne prendra pas beaucoup de place dans votre sac, donc dans le doute, imprimez-le !

Comme ça, vous pourrez le présenter avec votre passeport si on vous le demande.

Aujourd’hui, il est courant ne pas recevoir d’evisa par e-mail. Dans ce cas, il suffit de vérifier régulièrement le statut de votre demande :

  • Sur votre Immiaccount. Vous avez besoin de votre identifiant et de votre mot de passe, OU
  • Sur l’interface VEVO. Pour vous y connecter, vous devez saisir de votre Transaction Reference Number (TRN), de votre date de naissance, de votre numéro de passeport et de votre pays de nationalité.Si vous voyez, sur votre Immiaccount, que votre visa est « Granted » ou si vous voyez, sur VEVO, une « Visa grant date », c’est que la réponse est positive ! Pour plus d’informations, consultez notre tutoriel.

Certains d'entre vous reçoivent également leur visa par courrier, mais ce n'est pas systématique.
Comme précisé plus haut, votre passeport suffit pour vous rendre en Australie et valider votre WHV. Nous vous recommandons tout de même d’imprimer votre e-visa, votre grant letter ou le document PDF disponible sur VEVO et de le conserver toute l’année dans votre passeport. Ainsi, vous pourrez prouver que vous êtes autorisé à travailler en Australie.

Après plusieurs semaines, si vous n’avez reçu aucun e-mail concernant votre demande de WHV et si le statut de votre demande est toujours en attente, il peut être judicieux de contacter le service des visas par e-mail, à cette adresse : [email protected], afin de voir ce qui se passe.

N’oubliez pas d’attendre d’avoir obtenu votre Working Holiday Visa avant d’acheter votre billet d’avion ou d’engager des frais, quels qu’ils soient.

Un oubli, une erreur, un changement de situation ?

Une fois votre visa obtenu, si vous vous rendez compte qu’il comporte une erreur (votre nom ou votre date de naissance, par exemple), si vous avez oublié d’inscrire l’un de vos prénoms ou oublié de mentionner un voyage ou une maladie ou encore si vous changez de passeport, contactez le service des visas à cette même adresse en leur joignant, selon votre cas, le formulaire 1023, le formulaire 1022 (changement de situation) ou le formulaire 929 (changement d’adresse ou de passeport).

Pour plus d’informations, consultez notre tutoriel de demande de WHV Australie.

Évaluations des membres

5/5 (9)