L'AUSTRALIE, ENFIN !

Le passage de la douane australienne

Après un vol de plus ou moins 20 heures, vous trépignez d’impatience en attendant de sortir enfin

de l’avion pour poser le pied en Australie... Mais une dernière épreuve vous attend : le passage à l’immigration et à la douane ! C’est une formalité rapide et simple, mais il faut y passer !

Dans l’avion, peu avant l’atterrissage, le personnel de bord va vous donner une petite déclaration de douane à remplir, avec des questions classiques : votre identité, la durée de votre séjour en Australie, si vous avez des choses à déclarer (alcool, tabac, somme d’argent supérieure à 10 000 $AU), etc.

Une fois à l’aéroport, vous allez passer devant un agent d’immigration qui va vous demander votre passeport mais qui pourrait également vous demander de présenter la preuve d’obtention de votre Working Holiday Visa : copie de l’e-visa reçu par e-mail, grant letter ou document VEVO, montrant que votre demande de visa a été acceptée.

Ce n’est pas systématique mais autant prendre ce document avec vous au cas où. Même si ce n’est pas non plus systématique, ayez bien à l’esprit que l’agent d’immigration est en droit de vérifier que vous avez les fonds nécessaires pour subvenir à vos besoins. Nous vous l’avons indiqué précédemment dans ce guide, le gouvernement australien recommande aux PVTistes d’arriver en Australie avec l’équivalent de 5 000 $. Imprimez un relevé de compte récent ou faites une capture d’écran de votre compte quelques jours avant votre départ afin de pouvoir prouver, le cas échéant, que vous avez suffisamment d’économies.
Cette vérification est vraiment rare mais si vous tombez sur un agent méticuleux, il pourra vous refuser l’entrée sur le territoire si vous n’avez pas cette preuve sur vous.

L’agent d’immigration tamponnera votre passeport avec la date du jour. Un autre agent pourra vous demander si vous avez quelque chose à déclarer (ce n’est pas systématique) et selon votre réponse, pourra procéder à un contrôle de vos bagages.

Pensez à conserver tout au long de l’année votre e-visa, votre grant letter ou votre document VEVO plié dans votre passeport.

Évaluations des membres

5/5 (9)