FAQ sur la vie au Canada : nous répondons à toutes vos questions !

Date de publication : 09-08-2022

Auteur

Marie

Vous avez enfin obtenu votre permis de travail, d’études ou visiteur et vous vous apprêtez à partir ? Vous avez certainement fait le plus dur !

Maintenant, place aux questions de la vie quotidienne ! Que faire à l’arrivée ? Où loger ? Quelle banque choisir ? Et bien d’autres. Nous tentons de répondre ici à la plupart de vos questions. Si certaines subsistent, n’hésitez pas à nous les poser en commentaires 🙂

Les dernières questions avant le départ Les réponses à vos questions
Les premières démarches à l’arrivée : les réponses à vos questions
Le logement : les réponses à vos questions
Le travail : les réponses à vos questions
Le transport : les réponses à vos questions
La banque : les réponses à vos questions
Les loisirs : les réponses à vos questions
Le coût de la vie au Canada : les réponses à vos questions
Venir accompagné : les réponses à vos questions
Divers : les réponses à vos questions

Les dernières questions avant le départ

Dans notre FAQ Demande PVT Canada précédente, on a abordé la demande de PVT Canada et les questionnements avant le départ, mais voici trois de vos questions pré-départ les plus courantes !

Quelle ville choisir au Canada ?

Quelle ville choisir en arrivant au Canada ? La ville choisie dépendra de votre projet, de vos attentes, de votre budget…

Si vous souhaitez de grands espaces et êtes amateur de sport en plein air, vous pourriez opter pour Vancouver. Si vous souhaitez vous améliorer en anglais dans une ville très dynamique, on vous conseille Toronto. Et si vous souhaitez vous installer dans une ville plutôt calme, en famille, et rester dans une province francophone, il sera plus judicieux de choisir une ville de taille moyenne du Québec.

Mais les options sont nombreuses, il n’y a pas que les grandes villes qui valent le coup au Canada : en savoir plus sur les différentes villes du Canada.

Où loger à l’arrivée ?

Il n’est pas conseillé de signer un bail sur le long terme avant votre arrivée. Nous vous conseillons donc de réserver avant votre départ un logement temporaire pour quelques jours ou semaines : auberge de jeunesse (bénéficiez de 10 % de réduction dans les auberges Saintlo à Montréal et Ottawa), Airbnb ou encore sous-location, le temps de trouver ce qui vous correspond une fois sur place.

Cela vous évitera les mauvaises surprises et, surtout, les arnaques !

Quel budget prévoir pour un départ au Canada ?

Nous avons consacré un article complet à cette question : Prévoir son budget pour partir au Canada.

Les premières démarches à l’arrivée

Qu’est-ce que le NAS / SIN ?

Obtenir un permis de travail est la première étape pour travailler au Canada, mais il ne suffit pas. Vous devez absolument obtenir un Numéro d’Assurance Sociale (Social Insurance Number en anglais). Rassurez-vous, c’est une démarche très simple et rapide à faire. En savoir plus. Une fois obtenu, vous pourrez vous lancer pour avoir votre première expérience professionnelle canadienne !

À savoir qu’il n’est pas possible de faire la demande de NAS avant d’être au Canada. Nous vous conseillons de le faire dès votre arrivée.

Où faire mon NAS ?

Vous devez vous rendre dans un des nombreux centres Service Canada. Consultez la liste sur le site de Service Canada.

Vous devez avoir avec vous votre permis de travail, votre passeport et disposer d’une adresse postale (même temporaire). En savoir plus.

Quelle banque choisir ?

Vous trouverez dans ce dossier des conseils pour choisir au mieux votre banque selon votre situation.

Si vous souhaitez vous installer au Québec ou en Ontario, vous pouvez bénéficier d’un compte sans frais pendant 2 ans (et d’autres avantages comme 1 mois d’assurance Globe PVT offert si vous partez en PVT, en permis Stage ou Jeunes pro pendant 12 mois ou plus) avec la caisse Desjardins.

La Banque Nationale du Canada vous offre quant à elle, via pvtistes.net, jusqu’à 3 ans sans frais mensuels et 50 $ à l’ouverture de votre compte, quel que soit votre statut au Canada (pvtiste, jeunes pro, étudiants, résident permanent…) !

Quel forfait téléphonique choisir ?

Les forfaits téléphoniques au Canada sont bien plus chers que ceux qu’on connaît en Europe. Il est cependant conseillé de souscrire à un abonnement local. En effet, un numéro de téléphone canadien vous sera demandé à la banque, pour déclarer vos impôts, rechercher un emploi, etc. En savoir plus sur la téléphonie au Canada.

Où prendre des cours d’anglais ?

Que vous cherchiez des cours d’anglais en présentiel ou en ligne, à Montréal, Toronto ou encore à Vancouver, vous trouverez plusieurs réductions dans la catégorie “Formations/Cours de langue” de nos bons plans.

Faut-il s’inscrire auprès du consulat de son pays d’origine ?

Ce n’est pas obligatoire mais vivement recommandé, pour le cas où vous perdriez vos documents d’identité ou si votre pays avait besoin de vous contacter pour vous donner des consignes (notamment en cas de catastrophes naturelles, de pandémie…).

Pour en savoir plus, consultez le chapitre 2 de notre dossier sur les démarches à l’arrivée au Canada.

Je suis déjà au Canada, comment activer le permis (travail ou études) que je viens d’obtenir ?

Si vous avez reçu votre lettre d’introduction depuis le Canada, vous allez devoir quitter le pays et y revenir pour activer votre permis de travail.

2 solutions s’offrent à vous :

  • Vous pouvez vous rendre dans un autre pays, revenir au Canada et activer votre PVT.
  • Faire un aller-retour à la frontière terrestre américaine la plus proche pour activer votre PVT. C’est ce qu’on appelle faire le tour du poteau. En savoir plus.

Le logement

Comment trouver un logement au Canada ?

Vous pouvez consulter les annonces sur des sites tels que Craigslist, Kijiji, Facebook Market… Pour en savoir plus, consultez le dossier Le logement au Canada.

Si vous êtes à Montréal, vous pouvez rejoindre notre groupe Facebook pvtistes à Montréal : logements et colocations (officiel).

Combien coûte un loyer au Canada ?

Les prix des loyers varient en fonction des provinces et des villes dans lesquelles vous vous trouvez. Un logement, pour une même surface, n’aura pas le même prix que vous soyez à Montréal, Vancouver ou Winnipeg.

Pour vous faire une idée des loyers dans la ville de votre choix, regardez en amont les annonces sur Facebook Market, Kijiji, Craiglist… C’est la meilleure façon de voir quels prix sont pratiqués au moment de votre départ.

Est-ce que je peux réserver un logement à distance ?

Il n’est jamais conseillé de chercher un logement stable et de verser ses premiers loyers à distance.

Il est toujours préférable de vérifier si le logement vous convient, s’il est dans le même état qu’annoncé, si le quartier vous plait réellement, de rencontrer vos colocataires si vous partagez un appartement, etc.

De plus, comme partout, de nombreuses arnaques existent concernant les logements. Ce serait dommage de verser une somme d’argent et de ne jamais recevoir les clés.

Il vaut mieux réserver un logement temporaire comme nous l’avons évoqué un peu plus haut dans cette FAQ et d’attendre d’être sur place pour un logement à plus long terme.

En savoir plus sur la location à distance.

Dois-je assurer mon logement ?

L’assurance locative n’est pas obligatoire au Canada mais il est vivement recommandé d’y souscrire. En effet, en cas de dégâts des eaux, d’incendie, de vandalisme, etc. la facture pourrait être très élevée si vous n’êtes pas assuré et cela pourrait remettre en question votre projet au Canada.

Vous pouvez utiliser ce comparateur pour trouver le meilleur prix selon votre situation (au Québec).

Je suis nouvel arrivant, mon propriétaire souhaite faire une enquête de crédit, comment faire ?

Étant nouvel arrivant, vous n’avez pas encore d’historique de crédit (on vous explique ce que c’est plus bas dans cette FAQ) et votre propriétaire ne pourra pas demander une enquête de crédit.

Vous pouvez lui proposer de lui fournir une preuve de fonds, des quittances de loyer récupérées auprès de votre ancien propriétaire, un contrat de travail… pour le rassurer sur le fait que vous soyez un bon payeur.

Mais rassurez-vous, beaucoup de propriétaires sont conscients que vous ne pouvez pas fournir les mêmes documents qu’un Canadien. Ce point a été évoqué lors de notre live sur l’arrivée à Montréal.

Je veux quitter mon logement avant la fin du bail, est-ce possible ?

Même si vous donnez un préavis à votre propriétaire, cela ne vous donne pas toujours le droit de quitter votre logement plus tôt que prévu. Vous devez avoir son accord.

Vous pourriez être amené à céder votre bail, c’est-à-dire trouver un locataire pour vous remplacer, ou bien proposer votre logement à la sous-location, toujours avec l’accord du propriétaire. Pour en savoir plus, consultez notre dossier sur le logement au Canada.

Le travail

Où chercher un travail au Canada ?

Partout ! Vous pouvez trouver un emploi :

  • En ligne (sites d’offres d’emploi, LinkedIn…) : voici une liste des sites utiles pour trouver un emploi au Canada.
  • Sur place : pour certains emplois comme dans la restauration ou la vente, il est préférable de se présenter directement sur le lieu de travail pour postuler.
  • Via votre réseau : le réseau est une notion très importante au Canada, vous pourriez trouver un travail en discutant avec quelqu’un lors d’une soirée, au sein d’une association dans laquelle vous êtes bénévole ou dans un club de sport, par exemple.
  • Les boîtes d’intérim : les agences de placement, comme on les appelle au Canada (placement agencies en anglais) sont parfaites pour réaliser votre première expérience canadienne et peuvent être très utiles dans le cas où vous auriez des difficultés avec la langue (dans une province anglophone). Leur objectif, c’est de vous placer, donc elles peuvent être de bons alliés.

En savoir plus sur les manières de rechercher un emploi.

Est-ce que je peux commencer à chercher un travail à distance ?

Il est toujours plus difficile de trouver un travail à distance. Cependant, depuis la pandémie, la pratique s’est répandue et les opportunités semblent être plus nombreuses qu’avant.

Tout dépend bien sûr du secteur d’activité. Pour faire du service dans un bar ou de la vente dans un commerce, il est préférable de se rendre sur place, d’autant plus que les offres ne manquent pas. Mais envoyer quelques CV à l’avance ne coûte rien, vous pouvez tenter le coup !

Dans tous les cas, il est toujours bon de se faire un réseau avant d’arriver.

Plus d’informations sur la recherche de travail à distance au Canada.

Comment faire un CV canadien ?

Le CV français/belge et le CV canadien sont différents. Vous trouverez de nombreux conseils et astuces dans les articles suivants :

Ne manquez pas non plus les 5 conseils d’Angelina, experte en ressources humaines, pour réussir votre CV. En complément de ce live, elle vous propose de lui “voler” son modèle de CV, qui peut être une excellente base pour faire le vôtre !

Comment faire une lettre de motivation canadienne ?

Contrairement à ce qu’on a tendance à croire, la lettre de motivation est tout aussi importante que le CV. Il ne faut pas la négliger ! Vous trouverez de nombreux conseils pour la rédiger ici.

Est-ce que ça recrute dans mon domaine ?

De nombreux secteurs souffrent de la pénurie de main-d’œuvre au Canada, notamment dans le tourisme, l’hôtellerie-restauration, la vente, l’informatique, la santé…

Pour savoir s’il y a des besoins dans votre secteur d’activité, faites une recherche sur LinkedIn, la rubrique emplois de pvtistes.net ou encore Guichet-Emplois. Le nombre d’annonces vous donnera un ordre d’idées. Et si vous ne trouvez pas l’offre correspondant à votre profil, c’est peut-être l’opportunité de tester autre chose pendant votre PVT ? Vous pourriez trouver quelques mois plus tard l’emploi idéal.

La question des opportunités d’emploi dans votre domaine était l’objet du premier live de notre Semaine de l’emploi au Canada, pensez à consulter les replays !

Est-ce que tous les métiers sont possibles ?

Les seuls métiers interdits dans le cadre du PVT sont ceux liés au commerce du sexe.

Pour exercer dans l’enseignement, dans la santé ou auprès des enfants notamment, vous devrez passer une visite médicale.

D’autres professions sont réglementées (avocat, architecte…) et sont régies par un ordre professionnel. Pour exercer une profession réglementée, vous devrez vous rapprocher de l’ordre en question, dans la province dans laquelle vous vous installez. En savoir plus sur les professions et métiers réglementés.

Est-ce que je peux être freelance au Canada ?

Oui, c’est possible. Pour être travailleur autonome, vous devez être dans une de ces situations :

  • être détenteur d’un permis de travail ouvert (PVT par exemple) ;
  • être résident permanent ;
  • avoir un permis d’études qui vous permet de travailler en parallèle (20 h par semaines et à temps plein pendant les vacances scolaires).

En savoir plus sur le statut de freelance au Canada.

Comment préparer un entretien d’embauche ?

Passer un entretien d’embauche n’est jamais chose facile, d’autant plus s’il ne se passe pas dans votre langue maternelle et dans un pays où les codes sont différents. Consultez cet article sur l’entrevue au Canada pour mettre toutes les chances de votre côté, sans oublier ces conseils d’une spécialiste en ressources humaines !

Quel salaire demander ?

Consultez le site du gouvernement canadien Guichet-Emplois, consacré à la recherche d’emploi, pour avoir une idée de ce à quoi vous pouvez prétendre.

Vous pouvez faire une recherche par poste et par localisation, vous trouverez de nombreuses offres sur lesquelles apparaissent souvent le taux horaire ou le salaire brut annuel.

Notez qu’au Canada, il n’y a pas un mais plusieurs salaires minimum, qui dépendent de la province ou du territoire où vous vous installez.

Faut-il être bilingue pour postuler ?

Non, pas forcément. Tout d’abord, tout dépend de l’endroit où vous postulez. De manière générale, au Québec, vous pourrez facilement trouver un emploi sans parler anglais, même si certains domaines (comme la communication/le marketing) pourraient nécessiter un bon niveau d’anglais.

Dans une province anglophone, vous pourrez également vous en sortir en parlant moyennement anglais : il y a des postes francophones au Canada anglophones et des postes pour lesquels vous n’aurez pas besoin de parler à la clientèle. Vous pourrez, par exemple, trouver des offres dans des centres d’appels (pour des clients francophones), sur des lignes de production, pour de la plonge, etc.

En revanche, dans un premier temps il sera difficile de trouver un emploi qualifié sans maîtriser la langue.

Le transport

Est-ce nécessaire d’acheter une voiture au Canada ?

Oui, si :

  • Vous vivez dans une grande ville mais que votre lieu de travail est excentré.
  • Vous vivez dans une petite ville, où la voiture est nécessaire au quotidien.
  • Vous souhaitez faire un road trip ou visiter le Canada de manière très régulière.

Non, si :

  • Vous avez un budget limité.
  • Vous vivez et travaillez dans une grande ville.
  • Après calcul, louer une voiture pour vos visites vous revient moins cher qu’un achat.

Comment acheter une voiture pendant mon PVT ?

Dans quelle province l’acheter ? Acheter chez un particulier ou un concessionnaire ? Sur quels sites ? À quelle période ? Vous trouverez un tas de conseils pour vous aider à faire le meilleur choix dans ce dossier.

Quelle assurance pour sa voiture ?

Contrairement à l’assurance habitation, l’assurance automobile est obligatoire au Canada. Elle est souvent très chère, n’hésitez donc pas à demander des devis chez plusieurs assureurs.

Il existe 3 types d’assurance :

  • “Responsabilité », elle est obligatoire pour couvrir les sinistres que vous pourriez causer à autrui.
  • “Indemnités d’accident / Dommages corporels”, elle est obligatoire dans certaines provinces et territoires (vivement conseillée quand elle n’est pas obligatoire).
  • D’autres assurances sont facultatives mais peuvent s’avérer très utiles : l’assurance « Collision » (dommages causés à votre véhicule) et l’assurance « Sans collision ni versement » (protection contre le vol, le vandalisme, etc.).

Plus d’infos et conseils sur l’assurance ici.

Mon permis français ou belge est-il valable au Canada ?

Vous pouvez conduire au Canada avec votre permis français ou belge. Mais attention, vous ne pourrez l’utiliser que pendant un temps limité. Après une certaine période dans une province, vous devrez échanger votre permis contre celui de la province en question. En savoir plus sur les spécificités par province.

Dois-je demander un permis de conduire international ?

Le permis international peut être très utile si vous comptez vous rendre dans une province anglophone (même si ce n’est pas obligatoire) ou aller aux États-Unis.

En revanche, il ne sera pas plus utile que votre permis français ou belge si vous voulez vous installer à moyen ou long terme dans une province. En effet, vous devrez vous procurer le permis de conduire de la province en question. En savoir plus sur l’échange de permis.

Est-ce que je vais récupérer mon permis avant de rentrer en France ou en Belgique ?

Là aussi, tout dépend de la province dans laquelle vous vous trouvez. S’il ne vous est pas rendu, vous pourrez échanger votre permis canadien contre un nouveau permis dans votre pays d’origine au retour.
Avant de procéder à un échange, nous vous conseillons de numériser ou de photocopier votre permis de conduire. Cela facilitera les démarches par la suite, si jamais vous deviez redemander un permis de conduire en rentrant. En savoir plus sur l’échange de permis de conduire.

Est-ce que je peux passer mon permis au Canada ?

Oui, vous devrez simplement prouver votre autorisation à demeurer au moins 6 mois au Canada. Attention, les exigences et la réglementation sur le passage du permis de conduire diffèrent selon les provinces et territoires. Consultez notre dossier Passer son permis de conduire au Canada.

Est-il facile de se déplacer en transports en commun au Canada ?

Les transports en commun sont très développés dans les grandes villes du Canada : Montréal, Toronto, Vancouver…

En revanche, si vous vivez dans des villes plus excentrées, il est plus difficile de se déplacer sans avoir son propre véhicule.

Vous pouvez bien sûr vous déplacer en bus, en train ou en avion entre les plus grandes villes du Canada mais le territoire est si vaste qu’il n’est pas toujours simple d’aller d’un point A à un point B.

La banque

Quelle banque choisir ?

Vous trouverez dans ce dossier des conseils pour choisir au mieux votre banque selon votre situation.

Si vous souhaitez vous installer au Québec ou en Ontario, vous pouvez bénéficier d’un compte sans frais pendant 2 ans (et plein d’autres avantages comme un mois d’assurance Globe PVT offert pour les pvtistes et jeunes professionnels) avec Desjardins.

La Banque Nationale du Canada vous offre quant à elle, via pvtistes.net, jusqu’à 3 ans sans frais mensuels et 50 $ à l’ouverture de votre compte chèques !

Qu’est-ce que la carte de débit ?

La carte de débit est la carte qui est reliée à votre compte courant, celui sur lequel vous recevez votre salaire.

Avec cette carte, vous dépensez l’argent qui est disponible sur votre compte. Les découverts ne sont pas autorisés.

À la différence de la carte de crédit, vous ne pouvez pas effectuer d’achat en ligne.

Qu’est-ce que la carte de crédit ?

Lorsque vous utilisez votre carte de crédit, vous faites réellement un crédit. Vous utilisez de l’argent qui provient d’un compte de crédit, qui n’est donc pas à vous.

Vous disposez de 3 semaines pour régler (avec l’argent de votre compte courant) les factures de vos paiements provenant de la carte de crédit. Si vous ne le faites pas à temps, vous devrez payer des taux d’intérêt très élevés.

Vous pouvez utiliser cette carte aussi bien dans les commerces physiques, qu’en ligne.

Note : ne retirez pas d’argent aux distributeurs automatiques avec votre carte de crédit, les intérêts commenceraient à vous êtes facturés immédiatement. Pour les retraits, vous devez utiliser votre carte de débit.

En savoir plus sur les cartes de crédit.

Avec ces quelques informations, vous pourriez vous dire qu’une carte de crédit n’est pas utile. Lisez la suite de cette FAQ pour comprendre pourquoi tous les Canadiens ou presque en ont une et décidez ensuite si vous souhaitez en avoir une ou non.

Qu’est-ce que la cote de crédit ?

La cote de crédit (= historique de crédit) est une échelle de notation entre 300 (très mauvais) et 900 (très bon), qui permet de savoir si vous êtes un bon ou un mauvais payeur. Elle est directement liée à votre carte de crédit.

Vous aurez une bonne cote de crédit si vous faites suffisamment de dépenses avec votre carte de crédit (suffisamment pour avoir un historique fiable, mais pas trop non plus !) et si vous payez à temps votre facture de carte de crédit.

En revanche, si vous payez les achats effectués par carte de crédit en retard, ou si vous ne pouvez simplement pas les régler, vous aurez une mauvaise cote de crédit.

Qu’est-ce qu’une enquête de crédit ?

Lorsque vous cherchez un logement, il est possible qu’un propriétaire fasse une enquête de crédit. Il va demander à avoir accès à votre cote de crédit pour s’assurer que vous êtes un bon payeur.

Une enquête de crédit peut également être faite pour de gros achats, comme un appartement, ou lorsque vous postulez à certains types d’emploi, dans la banque par exemple.

En arrivant au Canada, un propriétaire ou un employeur peut comprendre que vous n’ayez pas de cote de crédit. Par contre après plusieurs mois ou années, cela pourrait vous porter préjudice. Si vous envisagez une immigration à long terme, nous vous invitons à prendre une carte de crédit et à l’utiliser comme il se doit pour avoir une bonne cote de crédit.

Comment effectuer un transfert international ?

Vous pouvez effectuer un virement de votre banque d’origine vers votre banque canadienne, et inversement. En revanche, les frais sont souvent élevés.

Nous vous conseillons donc d’utiliser une application, telle que Wise. Wise transférera votre argent, d’un compte à un autre, entre 1 et 3 jours. Le taux de change appliqué est très compétitif ! De plus, avec pvtistes, votre premier transfert d’argent, jusqu’à 3 500 euros, est gratuit !

Les loisirs

Que faire pendant l’hiver au Canada ?

L’hiver est souvent très redouté par les expatriés au Canada. On s’imagine souvent devoir rester enfermé chez soi de novembre à avril. On vous rassure, PAS DU TOUT.

Une multitude d’activités sont possibles pendant l’hiver : la randonnée, le ski, la luge, le patin à glace et le hockey, la pêche sur glace, le chien de traîneau, les festivals…

Tout savoir sur les activités et expériences à faire l’hiver.

Que faire pendant l’été au Canada ?

Tout comme en hiver, de nombreuses activités et expériences sont à réaliser en été ! Ce sera l’occasion de réserver un chalet entre amis pendant tout un week-end (tradition typiquement canadienne !), visiter et camper dans les parcs nationaux, redécouvrir les terrasses des bars et restaurants, les festivals…

Tout savoir sur les activités et expériences à faire l’été.

Comment rencontrer de nouvelles personnes sur place ?

Que vous arriviez seul ou à plusieurs, ne pas faire de nouvelles rencontres est toujours une appréhension. Mais pas d’inquiétude, vous rencontrerez des pvtistes, des expatriés de toutes les nationalités et évidemment des canadiens que ce soit au travail, lors d’une activité sportive, de bénévolat, un concert, un bar, etc.

Se rendre à un festival ou au restaurant seul ne fait jamais rêver mais testez ! Vous verrez que vous repartirez avec de nouveaux amis !

Le coût de la vie au Canada

Est-ce que la vie est chère au Canada ?

Difficile de répondre à cette question. Tout dépendra de la province dans laquelle vous vous installerez, du salaire que vous percevrez (dans le cas où vous travaillez), si vous êtes dans une grande ville ou à la campagne, etc.

De manière générale, le coût de la vie au Canada a tendance à augmenter ces derniers temps. C’est pourquoi il est préférable de s’y rendre avec une preuve de fonds plus importante que demandée (2 500 $ minimum pour les permis EIC) pour pouvoir débuter votre expatriation sereinement.

Plus de détails sur le coût de la vie au Canada.

Faut-il acheter ses vêtement d’hiver sur place ?

Il est conseillé d’acheter ses vêtements d’hiver sur place. En effet, ils seront moins chers et plus adaptés au climat canadien. En achetant sur place, vous éviterez également de vous encombrer le jour du départ ! À lire : Faire ses bagages pour le PVT Canada.

Est-ce que la nourriture est chère ?

La nourriture est relativement chère au Canada. Vous pourrez tout de même trouver des tarifs abordables dans les marchés, les fruiteries, les grandes enseignes de supermarchés…

Spoil : vous risquez de devoir réduire votre consommation de fromage et charcuterie si vous ne voulez pas vous ruiner !

Plus d’infos sur le coût de la nourriture.

La santé est-elle accessible au Canada ?

Les frais de santé sont très élevés au Canada. C’est pourquoi souscrire à une assurance santé privée est obligatoire. Une assurance comme Globe PVT coûte 29,70 euros par mois, ce qui est dérisoire lorsqu’on constate les prix d’une consultation chez un médecin ou d’un passage aux urgences…

Avant de partir pour le Canada, il est vivement conseillé de procéder à tous les check-ups dans votre pays d’origine (dentiste, ophtalmologue, gynécologue…).

Renseignez-vous sur ce qui est pris en charge ou non par votre assurance avant le départ pour éviter les mauvaises surprises. En savoir plus sur l’assurance.

Quel salaire minimum pour vivre au Canada ?

Cette question revient très souvent. Il est pourtant très difficile d’y répondre. En effet, tout dépendra de la province dans laquelle vous choisissez de vivre, dans quelle ville au sein de cette province, quel est votre train de vie, etc.

Consultez les prix des loyers de la ville dans laquelle vous souhaitez vivre, budgétisez votre quotidien (est-ce que vous allez souvent au restaurant, est-ce que vous possédez une voiture…) pour évaluer le salaire minimum dont vous auriez besoin.

En savoir plus sur le salaire minimum au Canada.

Comment fonctionnent les taxes au Canada ?

Au Canada, que vous achetiez un produit ou un service, les prix affichés sont toujours hors taxes (sauf exceptions).

Pour connaître la note finale, il faut donc ajouter aux prix affichés (+ pourboires dans certains cas) :

  • la taxe de vente fédérale (TPS), qui est de 5 % ;
  • la taxe de vente provinciale (TVP) qui, comme son nom l’indique, diffère selon les provinces.

En savoir plus sur le système de taxe au Canada.

Qu’en est-il des pourboires ?

Le pourboire au Canada n’est pas une option. Il fait partie intégrante de la note puisque le service n’est pas inclus dans la facture.

Le minimum attendu au restaurant ou dans un bar est de 15 %.

Quand vous allez au restaurant au Canada, il faut donc ajouter aux prix affichés sur le menu : les taxes (fédérale et provinciale) + le pourboire (calculé sur le montant avant taxes).

En savoir plus sur les pourboires au Canada.

Est-ce que je dois payer des impôts au Canada ?

Oui. Les impôts sont prélevés à la source. À partir du moment où vous travaillez, vous paierez donc des impôts.

Chaque année, vous avez jusqu’au 30 avril pour faire votre déclaration d’impôts sur l’année passée (du 1er janvier au 31 décembre de l’année précédente).

En savoir plus sur la déclaration d’impôts au Canada.

Venir accompagné

Est-ce que je peux venir en PVT au Canada en famille ?

Oui, le PVT Canada est le seul qui permet de venir accompagné de son conjoint et/ou de ses enfants. En savoir plus sur Partir en PVT au Canada en famille.

Est-ce que mon conjoint peut m’accompagner et travailler ?

Oui. Votre conjoint peut vous accompagner et obtenir un permis de travail ouvert si :

  • Vous avez un PVT, il ou elle pourra vous accompagner si vous êtes mariés ou que vous pouvez prouver au moins 12 mois de vie commune ET que vous obtenez un contrat de minimum 6 mois dans un job qualifié (CNP 0, A ou B). Il faudra attendre 3 fiches de paie avant de faire la demande du permis de travail ouvert en tant que conjoint de fait.
  • Si vous avez un permis de travail fermé (dont le permis Jeunes professionnels) pour un emploi qualifié (CNP 0, A ou B) ET que vous êtes en capacité de prouver 12 mois de vie commune (ou être mariés).
  • Si vous avez un permis d’études et pouvez justifier de 12 mois de vie commune, à moins d’être mariés.

En savoir plus sur le permis ouvert en tant que conjoint de fait.

Quelles démarches faire avec un animal de compagnie ?

Vous trouverez dans ce dossier toutes les démarches à connaître pour partir avec son animal de compagnie au Canada : formalités avant le départ, billet d’avion, les démarches administratives sur place, trouver un logement, la vie quotidienne…

Divers

Quelle langue parle-t-on au Canada ?

Les deux langues officielles du Canada sont le français et l’anglais. Au Québec, la langue utilisée est essentiellement le français. Dans le reste du Canada, l’anglais est la langue prioritaire. En revanche, vous pourrez faire vos démarches administratives aussi bien en français qu’en anglais dans tout le pays. À lire : où parle-t-on le français au Canada ?.

Quel est l’âge de la majorité au Canada ?

L’âge de la majorité diffère entre les provinces et territoires du Canada. De plus, il faut différencier l’âge de la majorité et l’âge légal pour certaines activités. En savoir plus.

Est-ce que la consommation de cannabis est légale au Canada ?

Oui. La consommation de cannabis est légale au Canada. Certaines règles sont tout de même à respecter. En savoir plus sur la légalisation du cannabis et les risques encourus.

Y a-t-il des animaux dangereux au Canada ?

L’animal que vous croiserez le plus souvent au Canada est… l’écureuil ! S’il n’est pas dangereux, d’autres pourraient l’être davantage.

L’été, attention aux moustiques ! Si la plupart sont inoffensifs, nous ne réagissons pas tous de la même manière aux piqûres.

Si vous risquez de ne pas en croiser à Montréal ou à Toronto, attention aux ours si vous vous rendez en Alberta, en Colombie-Britannique ou dans certains endroits ! Comment réagir si vous vous retrouvez face à face avec un ours ?.

En savoir plus sur les animaux du Canada.

L’hiver est-il difficile à vivre au Canada ?

L’hiver est forcément différent de ce qu’on connaît en France ou en Belgique. Certes, selon la province dans laquelle vous vous trouvez, il peut y faire très froid (le secret est de bien s’équiper !). Mais le soleil est le plus souvent au rendez-vous et les activités hivernales font passer l’hiver plus vite ! Lire le témoignage d’une pvtiste sur son premier hiver.

Le Canada est-il un pays sûr ?

Le Canada est un pays considéré comme sûr. Évidemment, comme dans tous les pays du monde, il convient de respecter les règles de sécurité élémentaires et garder en tête qu’il peut toujours arriver des mésaventures.

Dans nos groupes Facebook, de nombreux pvtistes assurent se sentir plus en sécurité que dans leur pays d’origine.

Est-ce que je peux sortir du Canada pendant mon PVT ?

Une fois votre PVT en poche, vous pouvez aller et revenir au Canada comme bon vous semble. Vous pouvez voyager dans les pays avoisinants, revenir dans votre pays d’origine ou bien partir valider votre PVT et y revenir seulement plusieurs mois plus tard. En revanche, attention à bien avoir sur vous votre passeport valide et votre permis de travail original avec vous. En savoir plus.

Évaluation de l'article

5/5 (2)

6 Commentaires

Daniel
0 2

Salut!

J’ai été tiré au sort quelques heures après que j’ai rempli mon Expérience internationale Canada. Est-ce normal ou beaucoup de chance?
Merci pour vos réponses!

Marie
346 1.2K

Hello,
Tu trouveras les infos sur la procédure ici : https://pvtistes.net/dossiers/tutoriel-eic-stage-jp-pvt-canada/ 🙂

Julie
5.1K 13.9K

Salut Daniel, tu as eu beaucoup de chance, c’est cool !!

Daniel
0 2

Merci et je viens d’avoir la lettre d’invitation!

Helene
0 1

Hello 🙂
J’ai été tirée au sort pour le PVT et, si mon dossier passe, compte m’y rendre au printemps 2023.
Je fais ma demande actuelle avec un passeport qui expire en septembre 2024…. Je demanderai donc un nouveau passeport d’ici l’automne, afin que le délai soit un peu moins longs… Et être sûre de pouvoir partir avec des papiers à jour 🙂
Mais comment faire pour que ce nouveau passeport soit rattaché à mon PVT ?
Merci beaucoup pour votre aide précieuse !

Marie
346 1.2K

Hello,
Tu trouveras toutes les réponses ici : https://pvtistes.net/demande-pvt-canada-validite-du-passeport/ 🙂

Articles recommandés