Bilan de la saison 2019 du PVT Canada

Date de publication : 10-10-2019

Auteur

Marie

La saison d’Expérience Internationale Canada 2019 a fermé le 4 octobre 2019.  Il n’est actuellement plus possible de déposer de nouvelle candidature pour le PVT, le permis Stage coop, le permis Jeunes Professionnels ou encore le VIE. En revanche, si vous avez reçu une invitation à présenter une demande avant ou pendant la dernière ronde, vous pouvez bien évidemment terminer votre demande en cours. Voici le message affiché sur toutes les pages d’information relatives au quota des autorités canadiennes.

Fermeture-saison-pvt-canada-2019

La fermeture de la saison 2019 est pour nous l’occasion de vous faire, comme chaque année, un bilan de la saison qui vient de s’achever.

Saison 2019 : les dates et les chiffres clés

Date Évènements clés de la saison
30 novembre 2018 Les autorités canadiennes annoncent que la saison 2019 démarrera le 4 décembre 2018
4 décembre 2018 Ouverture de la saison 2019
18 décembre 2018 Ronde « test » (quelques candidats sont invités)
21 décembre 2018 Les autorités annoncent que la première ronde officielle aura lieu la semaine suivante
27 décembre 2018 Début officiel des rondes d’invitations pour le PVT
1er mars 2019 Les autorités indiquent qu’elles enverront moins d’invitations au mois de mars
17 mai 2019 7 900 places supplémentaires sont ajoutées pour les candidats français au PVT
31 mai 2019 250 places supplémentaires sont ajoutées pour les candidats belges au PVT
9 août 2019 200 places du quota de la catégorie Stage coop pour les Français sont réattribuées à la catégorie Jeunes Professionnels.
Candidats Français Candidats Belges
Nombre d’invitations envoyées pour le PVT 25 428 1 752
Nombre de rondes entre le 18 décembre 2018 et le 4 octobre 2019 35 rondes 33 rondes
Nombre de lettres d’introduction délivrées pour le PVT 2019 15 050 1 000

Quota de la saison 2019 : l’année de tous les records

Les Français comme les Belges n’ont jamais bénéficié d’autant de places qu’à l’occasion de la saison 2019.

Quota pour les Français

Au début de la saison, 7 150 places étaient annoncées pour les Français. Le 17 mai 2019, 7 900 places supplémentaires ont été exceptionnellement ajoutées au quota français, qui est alors passé à 15 050 places.

  • Les années précédentes, le quota avait aussi évolué grâce à une nouvelle répartition du quota entre les différentes catégories (la catégorie PVT récupérait alors des places issues des catégories JP, Stage coop, ou JP-VIE. Ça n’a pas été le cas cette année pour la catégorie PVT.
  • Ça n’est pas la première fois que des places « bonus » (non reprises à une autre catégorie pour les Français) sont ajoutées, mais l’augmentation du quota n’avait jamais été aussi importante. Des places bonus ne sont pas attribuées chaque année.
Saison 2019 2018 2017 2016
Quota initial 7 150 6 550 7 700 6 400
Places supplémentaires suite à une nouvelle répartition du quota 0 1 400 2 100 0
Places supplémentaires « bonus » 7 900 0 2 400 1 500
Quota final 15 050 7 950 11 050 7 900

Quota pour les Belges

Au début de la saison, 750 places étaient annoncées pour les Belges (ce quota initial est le même pour les Belges depuis de nombreuses années maintenant). Le 31 mai 2019, 250 places « bonus » ont aussi été ajoutées pour les Belges.
Les candidats belges ne peuvent pas bénéficier de nouvelles places suite à une « nouvelle répartition » des quotas dans différentes catégories puisqu’ils ne peuvent participer qu’à la catégorie PVT.

Saison 2019 2018 2017 2016
Quota initial 750 750 750 750
Places supplémentaires « bonus » 250 0 150 0
Quota final 1 000 750 900 750

Quelles conséquences ?

Nous ignorons quel sera le quota pour la saison 2020, mais ces données nous permettent de savoir que :

  • Le quota initial n’est pas toujours figé. Il peut évoluer au cours de l’année. Pour les Français, il peut évoluer grâce à une nouvelle répartition du quota et/ou grâce à des places bonus. Pour les Belges, quelques places peuvent parfois être ajoutées.
  • Les places bonus ne sont pas automatiques. Les Belges n’en ont pas bénéficié en 2016, ni en 2018, par exemple. De leur côté, les Français n’en ont pas bénéficié en 2018.
  • Pour les Français comme pour les Belges, les places « bonus » ont été annoncées alors que la semaine précédente, le nombre de places officiellement disponibles était descendu à 0. Comme chaque année, tant que la dernière ronde de l’année n’a pas eu lieu, tout peut encore changer et vous pouvez recevoir une invitation !

Le nombre d’invitations envoyées au cours de chaque ronde

Il peut être très variable d’une invitation à une autre. Certaines semaines, seulement une seule invitation était envoyée quand d’autres semaines, cela pouvait être plusieurs centaines (pour les candidats belges) et même plusieurs milliers (pour les candidats français).

Invitations-PVT- France-2019

Invitations-PVT-Belges-2019

Dans les deux cas, on constate un nombre élevé d’invitations envoyées en début de saison.

  • Pour les Français, plus de 8 600 invitations ont été envoyées pendant les 5 premières rondes officielles de la saison.
  • Pour les Belges, environ la moitié des invitations avaient été envoyées pendant les 5 premières rondes officielles de la saison.

Par la suite, le nombre d’invitations envoyées était réduit pendant quelques semaines. Le nombre d’invitations a de nouveau augmenté fortement lorsque des places bonus ont été attribuées aux ressortissants des deux pays.

Quelles conséquences ?

  • Des invitations sont envoyées à peu près chaque semaine. Il arrive qu’il y ait des pauses dans les invitations pendant la saison, mais cela ne signifie pas qu’il n’y aura plus de nouvelles invitations à l’avenir.
  • Il est dans votre intérêt de vous inscrire dès l’ouverture de la saison si vous comptez partir dans les 12 prochains mois. De nombreuses places peuvent être délivrées à cette période.
  • Il est dans votre intérêt de vérifier chaque semaine sur votre compte si vous avez reçu une invitation à présenter votre demande : des invitations sont régulièrement envoyées (même si ce sont parfois des quantités réduites) et des places peuvent être ajoutées en cours d’année.

Une nette différence entre le nombre d’invitations envoyées et le nombre de places disponibles

Pour les Français, comme pour les Belges, le nombre d’invitations envoyées est nettement supérieur au nombre de places disponibles cette saison :

Français Belges
Invitations envoyées 25 428 1 752
Lettres d’introduction délivrées 15 050 1 000
Ratio des invitations ayant donné lieu à une Lettre d’introduction 59.18 % 57.08 %

Pour les Français, cela signifie que plus de 10 300 invitations envoyées (40,82 % du total des invitations) ne se sont pas traduites par une lettre d’introduction (aussi appelée lettre de correspondance). Lors de la saison 2018, on était à 35,11 % des invitations qui ne s’étaient pas traduites par une lettre d’introduction.

Pour les Belges, cela signifie que plus de 750 invitations envoyées (42,92 % du total des invitations) ne se sont pas traduites par une lettre d’introduction. Lors de la saison 2018, le ratio était similaire (autour de 42 %).

Quelles sont les raisons d’un si grand écart ? 

  • Les candidats n’ont pas vu qu’ils avaient reçu une invitation. Ceux-ci ne vérifient pas forcément chaque semaine qu’ils ont bien reçu une invitation, et laissent passer le délai de 10 jours pour accepter leur invitation. C’est, pour nous, l’option la plus plausible dans la majorité des cas.
  • Des candidats refusent leur invitation : ils peuvent avoir changé de projet, s’être engagés dans un nouvel emploi ou avoir trouvé un autre moyen de partir au Canada. Ils n’ont donc plus forcément d’intérêt à l’accepter, et se laissent ainsi la possibilité d’effectuer un PVT Canada plus tard.
  • Des candidats font toutes les démarches mais ils s’arrêtent au cours de leur demande : ils ont finalement changé d’avis, ne sont pas prêts à partir dans les 12 prochains mois, n’ont pas la possibilité de respecter les délais fixés par les autorités canadiennes, par exemple.

Dans toutes ces situations, les places sont réattribuées, au cours des rondes d’invitations suivantes, à d’autres candidats. Par ailleurs, les candidats dans l’une de ces situations ont eu, à tout moment, la possibilité de se réinscrire dans le bassin de candidats et ont pu de nouveau participer aux tirages au sort en ayant autant de chances d’être tiré au sort que les autres candidats du bassin.

Combien de candidats au total pour la saison 2019 ?

Il est difficile de donner des chiffres précis sur le nombre de candidats au cours de cette saison. En effet, des candidats ayant été invités peuvent se réinscrire dans le bassin de candidats (par exemple, s’ils se rendent compte plusieurs mois plus tard qu’ils avaient reçu une invitation, qui n’est désormais plus valide et s’ils souhaitent retenter leur chance, ou s’ils souhaitent se réinscrire après un refus). Dans ce cas, ils sont comptabilisés à la fois dans le bassin de candidats et dans le nombre d’invitations envoyées.

On peut toutefois vous fournir une estimation haute et une estimation basse du nombre de candidats :

Les candidats Français

Fourchette haute : 37 900

On obtient ce nombre si l’on additionne le nombre d’invitations envoyées et le nombre de candidats toujours dans le bassin après la dernière ronde.
Toutefois, nous pensons que ce chiffre est peu probable puisqu’il ne tiendrait pas compte des candidats qui se seraient réinscrits dans le bassin après avoir raté/refusé une invitation ou avoir obtenu un refus (qui sont donc comptés deux fois). Selon nous, il n’y a pas à douter qu’une bonne partie des plus de 10 300 candidats qui ont reçu une invitation sans qu’elle ne mène au final à une lettre de correspondance s’étaient réinscrits et faisaient partie des 12 493 candidats toujours dans le bassin de candidats à la fin de la saison. Ça n’était sûrement pas le cas de l’ensemble d’entre eux, mais une bonne partie au moins, c’est sûr !

Fourchette basse : 27 500

On obtient ce nombre si l’on additionne le nombre de places disponibles pour l’année avec le nombre de candidats toujours dans le bassin à la fermeture de la saison.
Ici, l’estimation paraît trop basse et nous pensons que le nombre de candidats était supérieur à ce chiffre. En effet, le résultat ne tient pas compte des candidats qui auraient retiré leur demande en cours d’année suite à un changement de projet, ou parce qu’ils seraient partis via un autre moyen (un permis Jeunes Professionnels, par exemple), ni de ceux qui ont postulé, n’ont pas vu qu’ils avaient raté leur invitation, ont été désinscrits du bassin et pensent qu’ils sont toujours candidats.

On peut donc imaginer que le nombre de candidats pour la saison 2019 se situe entre 27 500 et 37 900. Voici à titre de comparaison les estimations que nous avions faites (selon les mêmes calculs) pour les 2 saisons précédentes :

2019 2018 2017
Estimation haute du nombre de candidats 37 900 32 900 31 500
Estimation basse du nombre de candidats 27 500 28 600 24 500

Les candidats belges

En appliquant les mêmes calculs, on arrive aux chiffres suivants pour les Belges :
– Fourchette haute : 2 042
– Fourchette basse : 1 290

En comparaison avec les années précédentes, on obtient ceci :

2019 2018 2017
Estimation haute du nombre de candidats 2 042 1 886 1 837
Estimation basse du nombre de candidats 1 290 1 343 1 339

Les chances d’obtenir une invitation à présenter une demande pour la saison 2019

En ayant une idée approximative du nombre de candidats, on peut avoir une idée des chances qu’avaient les personnes inscrites avant la première ronde d’invitations d’obtenir une place au cours de la saison en participant à toutes les rondes (Estimation du nombre de candidats / Nombre d’invitations envoyées dans l’année).

Candidats français Candidats belges
Basé sur l’estimation haute du nombre de candidats 1 chance sur 1.50 1 chance sur 1.17
Basé sur l’estimation basse du nombre de candidats 1 chance sur 1.08 1 chance sur 0.74

Les chances d’obtenir une invitation pour les Français étaient donc particulièrement élevées cette année, notamment en raison du fait que le quota ait été considérablement relevé. Toutefois, plus de 4 lettres d’invitations reçues sur 10 ne se sont pas traduites par une lettre d’introduction au final.
Pour les Belges, sauf si vous n’avez vraiment pas eu de chance, il était quasiment sûr d’obtenir une invitation au cours de l’année si vous étiez inscrit depuis le début de la saison. Par exemple, au moins de juin, il y avait moins de 30 candidats dans le bassin alors que 1 665 invitations avaient déjà été envoyées. Là aussi, dans plus de 4 cas sur 10, l’invitation ne menait pas à une lettre d’introduction.

Notons ici que les chances des candidats inscrits dès le début sont forcément plus grandes puisqu’ils ont pu participer à toutes les rondes. Mais à chaque ronde, les chances de chaque candidat étaient exactement les mêmes : les autorités canadiennes effectuaient des tirages au sort parmi tous les candidats présents dans le bassin, qu’ils soient inscrits depuis 1 heure, 1 jour, 1 semaine, 1 mois ou 6 mois, par exemple.

Évidemment, SI tous les candidats qui recevaient une invitation allaient jusqu’au bout de la demande et obtenaient une lettre d’introduction (1 invitation = 1 place prise) – c’est loin d’être le cas -, alors les chances d’obtenir une invitation seraient bien moins élevées (Estimation du nombre de candidats / Nombre de places disponibles sur l’année) :

Candidats français Candidats belges
Estimation haute du nombre de candidats 1 chance sur 2.52 1 chance sur 2.04
Estimation basse du nombre de candidats 1 chance sur 1.83 1 chance sur 1.29

Les délais de traitement

Grâce à vos retours sur notre sondage pour connaître les dates des différentes étapes de votre demande, nous sommes en mesure de vous parler un peu plus des délais au cours de la demande.

« En moyenne, combien de temps on attend dans le bassin de candidats pour recevoir une invitation au PVT Canada ? »

Nous voyons régulièrement passer cette question. Nous aurions une réponse à vous donner : environ 59 jours pour cette année. Mais en réalité cette moyenne n’a aucun sens, puisque les invitations sont soumises à un tirage au sort.  C’est comme au Loto : des gagnants pourraient remporter le jackpot en ne jouant qu’une seule fois, tandis que d’autres personnes pourraient jouer toute leur vie sans jamais le toucher.
Pour illustrer ce propos, sachez que nous avons vu que certains candidats de notre sondage avaient indiqué avoir reçu leur invitation le jour même de leur inscription dans le bassin, tandis que d’autres candidats ont attendu plus de 200 jours avant de recevoir une lettre d’invitation. Parmi les réponses fournies, 259 candidats ont répondu avoir reçu leur invitation entre 100 et 200 jours après leur inscription dans le bassin, tandis que 160 candidats ont déclaré avoir attendu moins de 10 jours. Et on ne vous parle même pas des candidats qui n’ont pas du tout été tirés au sort, et ils sont évidemment nombreux !

→ Les rondes d’invitations sont le fruit du hasard : vous pourriez être tiré au sort au bout d’une journée, d’un mois, de 6 mois ou ne pas faire partie des chanceux. Nous ne pouvons donc pas répondre à cette question.

 » Quel est le délai d’obtention une fois que l’on a soumis sa demande ? « 

Il faut comprendre que le délai de traitement débute :

  • Si vous n’avez jamais soumis vos données biométriques aux autorités canadiennes : au moment où vous soumettez vos données biométriques.
  • Si vous les avez déjà soumises dans le passé, aux autorités canadiennes : au moment où vous soumettez votre demande en payant les frais de la demande.

Si vous devez fournir vos données biométriques et que vous prenez du temps pour le faire, tout ce temps ne fait pas partie du délai de traitement.

En début de saison, le délai officiel de traitement des demandes était de 8 semaines. Puis il est passé en cours d’année à 6 puis à 4 semaines (vous pouvez suivre le délai de traitement officiel sur cette page des autorités).

Pour les pvtistes, le délai de traitement a pas mal varié au cours de l’année d’après notre sondage. Notez  que nous comptons le temps passé entre le moment où les candidats fournissent leurs données biométriques (ou soumettent leur demande s’ils ont déjà fourni des données biométriques par le passé) et celui où ils reçoivent leur lettre d’introduction.

Données biométriques fournies en Délais de traitement des demandes  Moyenne du nombre de jours
Janvier 0 à 67 jours  13.42 jours
Février 0 à 86 jours  26.71 jours
Mars 0 à 89 jours  34.09 jours
Avril 0 à 114 jours  17.54 jours
Mai 0 à 83 jours  8.73 jours
Juin 0 à 84 jours  10.89 jours
Juillet 0 à 56 jours  9.42 jours
Août 0 à 21 jours  5.45 jours
Septembre 1 à 6 jours  3.67 jours
Note : Les candidats dont la demande est encore en cours de traitement ne sont pas pris en compte.

Pourquoi les délais de traitement en début d’années ont été plus longs qu’en cours d’année, alors qu’un nombre important de places supplémentaires avaient été ajoutées ? 

En effet, le délai moyen constaté en février-mars est plus élevé que celui constaté en mai-juin. Il faut prendre en compte tous les autres pays disposant aussi d’un accord EIC avec le Canada. En février/mars, les autorités canadiennes devaient traiter les demandes françaises ou belges, mais aussi les demandes de milliers de candidats des autres pays partenaires. Si certains pays ont pu bénéficier de places supplémentaires en mai ou en juin (c’est notamment le cas de Taiwan et du Chili, par exemple), le volume de demandes à cette époque devait être nettement moins élevé que lors de la période février/mars.

À quoi pouvons-nous nous attendre pour la saison 2019 ?

Sur la date d’ouverture

Aucune date n’a pour l’instant été donnée à ce sujet par les autorités canadiennes. En mai dernier, en réponse à des questions de candidats, les autorités canadiennes indiquaient sur Twitter que la prochaine saison (celle de 2020 donc) ouvrirait vers le milieu ou la fin de l’automne (2019) :

À noter également que l’ambassade canadienne en Espagne a indiqué sur son compte Twitter que la réouverture de la saison 2020 se ferait au début du mois de décembre :

Cette info doit toutefois être prise avec des pincettes dans la mesure où les équipes en charge d’Expérience Internationale Canada, à Ottawa, n’ont pas spécifiquement mentionné le mois de décembre comme mois d’ouverture de la saison. Nous avons demandé des précisions aux équipes d’EIC à ce sujet. Celles-ci nous ont indiqué qu’aucune date d’ouverture n’avait été fixée pour le moment, donc il n’y a aucune garantie que les bassins ouvrent début décembre tel qu’indiqué dans le tweet.

Sur le nombre de places disponibles

Les quotas restent à peu près stables en début de saison depuis plusieurs années maintenant. On peut donc imaginer que le quota pour les Français tournera autour de 6 550 – 7 700 places et celui pour les Belges autour de 750 places. Toutefois, il s’agit d’une estimation. Les quotas seront normalement annoncés à l’ouverture de la saison.

Sur le processus de demande

Il est peu probable que le processus de demande change drastiquement pour la saison 2019. Nous mettrons à jour, au besoin, notre tutoriel détaillant la procédure de demande de PVT Canada.

Les candidats qui étaient déjà inscrits pour la saison 2019 n’auront pas besoin de créer un nouveau compte sur le site des autorités canadiennes. Ils pourront utiliser leur compte existant pour présenter une nouvelle candidature à l’ouverture des bassins.

Évaluation de l'article

5/5 (1)

Aucun commentaire

Articles recommandés