PVT Canada 2018 : bilan de la saison

Article publié le 03-10-2018.

La saison d'Expérience Internationale Canada 2018 s'est terminée le 1er octobre 2018, les autorités canadiennes en charge d'EIC en ont fait l'annonce sur Twitter :

Par conséquent, il n'est actuellement plus possible de faire de nouvelle demande pour le PVT Canada (mais aussi pour le Stage coop, le JP ou encore le VIE). Les autorités ont annoncé que la prochaine saison ouvrirait à la fin du mois de novembre.

La fermeture de la saison est l'occasion pour nous de revenir sur l'année qui vient de s'écouler pour en faire un petit bilan, comme nous l'avions fait en 2017.

Dates d'ouverture et de fermeture de la saison 2018

La saison 2018 a ouvert le 3 novembre 2017. À partir de cette date, il était donc possible de déposer une candidature dans le bassin pour les différentes catégories EIC (PVT, Jeunes Pro, Stage coop et VIE) et ainsi participer aux "rondes d'invitations" (c'est-à-dire, dans le cas du PVT, à des tirages au sort).

La saison 2018 a fermé le 1er octobre 2018, directement après la dernière ronde d'invitations de l'année. Depuis cette date, il n'est plus possible de présenter de demande pour la saison 2018. D'ici quelques jours ou quelques semaines, les bassins de candidats seront vidés et les candidats n'ayant pas reçu d'invitation recevront une lettre sur leur compte sur le site de l'immigration leur indiquant que la saison est désormais fermée et que leur candidature a été retirée des bassins.

Au total, la saison 2018 aura donc duré 11 mois. Pendant toute cette période, il était possible de s'inscrire pour participer à la saison 2018 d'Expérience Internationale Canada.

Voici le nombre final de rondes d'invitations pour le PVT Canada cette année :

  • 39 rondes pour les Français.
  • 29 rondes pour les Belges.

Quota de l'année 2018

Pour les Français

Le quota pour les Français était au début de la saison fixé à 6 550 places. Toutefois, de nouvelles répartitions des places avec les autres catégories EIC ouvertes aux Français (JP, Stage coop et VIE) ont entraîné une augmentation du nombre de places pour le PVT :

  • En mai 2018, 200 nouvelles places ont été allouées aux Français pour le PVT Canada (des places prises sur le quota du VIE).
  • En juin 2018, 1 200 nouvelles places ont été allouées aux Français pour le PVT Canada (des places prises sur le quota du Stage coop et du Jeunes Pro)

Le quota final pour le PVT Canada était donc de 7 950 places pour les Français lors de la saison 2018.

Toutefois, et contrairement aux précédentes années, les Français n'ont pas bénéficié de places "bonus", c'est-à-dire de places supplémentaires (non prises sur un autre quota) et attribuées par les autorités canadiennes en cours de saison.

En 2017, les Français avaient bénéficié de 2 400 places supplémentaires et en 2016, de 1 500 places supplémentaires.

Pour les Belges

Le quota de 750 places, annoncé en début de saison, n'a pas bougé au cours de l'année. Contrairement à la France, la Belgique ne dispose que d'une catégorie (le PVT) dans le cadre d'Expérience Internationale Canada. Les PVT pour les Belges ne peuvent par conséquent pas bénéficier d'une nouvelle répartition des quotas d'autres catégories, en leur faveur.

Par ailleurs, la Belgique n'a pas non plus bénéficié de places "bonus" cette année. En 2017, les candidats belges avaient bénéficié de 150 places bonus, portant le quota initial de 750 places à 900 places.

Quelles conséquences ? 

Même si nous ignorons quel sera le quota pour la saison 2019, nous pouvons établir deux conclusions importantes à bien avoir à l'esprit pour cette nouvelle saison :

  • Le quota initial de places peut toujours bouger. Ça n'est pas parce que les places descendent rapidement, notamment en début de saison, que vous devez penser que vous n'avez aucune chance. De nouvelles places peuvent être ajoutées à tout moment au cours de la saison. Ceci implique aussi pour vous de vérifier votre compte tout au long de la saison.
  • Les places bonus ne sont malheureusement pas automatiques. Comme les Français ont bénéficié de places "bonus" chaque saison depuis plusieurs années, on peut être tenté de croire que des places bonus vont être systématiquement attribuées en cours de saison. Cette année, ce ne fut pas le cas. Cela ne signifie pas que ça ne se produira pas lors de la saison 201, mais la saison 2018 nous montre que les places bonus délivrées par les autorités canadiennes ne sont pas un dû.

Les rondes d'invitations pendant la saison 2018

Les rondes d'invitations sont les tirages au sort effectués par les autorités canadiennes pour sélectionner les candidats au PVT de manière aléatoire.

  • Il y a eu 39 rondes d'invitations pour les candidats français au PVT cette année. La première ronde a eu lieu dans la semaine du 20 au 24 novembre 2017. La dernière ronde s'est déroulée dans la semaine du 24 au 28 septembre 2018.
  • Il y a eu 29 rondes d'invitations pour les Belges. La première ronde a eu lieu dans la semaine du 20 au 24 novembre 2017 , la dernière s'est déroulée dans la semaine du 17 au 21 septembre 2018.

Le nombre d'invitations est variable d'une semaine à une autre. Parfois, seuls quelques dizaines de candidats sont invités, parfois, ils peuvent être plusieurs centaines :

rondes-EIC

Dans les deux cas, on constate un nombre élevé d'invitations envoyées en début de saison. Dans le cas des Français, environ 4 000 invitations ont été envoyées au cours des 4 semaines suivant la première ronde d'invitations. 575 invitations avaient été envoyées aux candidats belges sur la même période.

Les invitations étaient ensuite envoyées à un rythme moins élevé, avec une véritable pause au cours du mois de mars. Lors de la saison 2017, il y avait déjà eu une pause à cette même période.

Dans le cas des Français, les invitations ont repris après mars. On constate un pic important du nombre d'invitations envoyées à la mi-juin, qui correspond à l'attribution de 1 200 nouvelles places.

Sur le graphique ci-dessus, vous pouvez voir que même si le nombre d'invitations a été moindre ensuite, des invitations ont été envoyées petit à petit, sur plusieurs semaines.

Le nombre d'invitations envoyées

Depuis la mise en place des rondes d'invitations, on constate chaque année que le nombre d'invitations envoyées est bien supérieur aux nombres de places disponibles.

Pour les Français :

  • Nombre d'invitations envoyées : 12 252
  • Nombre de lettres d'introduction délivrées : 7 950

Pour les Belges :

  • Nombre d'invitations envoyées : 1 293
  • Nombre de lettres d'introduction délivrées : 750

Dans le cas des Français, cela signifie que plus de 4 300 invitations envoyées (35,11 % du total des invitations) ne se sont pas traduites par une lettre d'introduction (ou lettre de correspondance), la lettre reçue une fois qu'une demande de PVT a été définitivement approuvée. Du côté belge, cela signifie que 543 invitations envoyées qui ne se sont pas traduites par une lettre d'introduction (soit 42 % du total des invitations envoyées).

En comparaison, en 2017, le ratio était de 38,6% chez les Français et de 35,6 % chez les Belges. Les citoyens belges semblent donc avoir eu plus de difficultés que l'an dernier à transformer leur invitation en une lettre de correspondance. De leur côté, les Français ont un peu mieux réussi à mener à bien leur demande.

Pour quelles raisons une invitation à présenter une demande ne se traduit pas par une lettre d'introduction ?

  • Des candidats n'ont pas vu qu'ils avaient reçu une invitation. Nous pensons que cela concerne la majorité des cas. Des candidats s'inscrivent parce qu'ils ont envie de partir au Canada, mais se lassent d'attendre et arrêtent d'aller vérifier régulièrement leur compte. D'autres ne voient pas l'e-mail leur indiquant qu'ils ont reçu un nouveau message sur leur compte (l'e-mail n'arrive pas ou il se trouve dans les spams ou les candidats ne le voient pas dans la masse d'e-mails qu'ils reçoivent quotidiennement...). Pour éviter ce type d'incidents, nous vous recommandons de vérifier au moins une fois par semaine votre compte sur le site des autorités canadiennes. Fixez-vous un jour dans la semaine, mettez-vous une alerte, et allez regarder si vous avez reçu une invitation ou non.
  • Des candidats refusent leur invitation : certaines personnes s'inscrivent dans le bassin du PVT, mais au moment où elles reçoivent une invitation, elles ont finalement d'autres projets ou ont trouvé un autre moyen de partir au Canada et n'ont plus besoin du PVT Canada pour le moment. Même si c'est une chance de recevoir une invitation, si l'on ne prévoit pas de partir au Canada dans les 12 prochains mois, il est plus sage de renoncer à son invitation en se disant qu'on pourra peut-être en obtenir une plus tard. N'hésitez pas à lire cet article publié en début de saison 2018 pour en savoir plus sur ce point.
  • Des candidats tirés au sort ont obtenu un refus parce qu'ils ne répondaient pas aux critères de participation, n'avaient pas fourni l'ensemble des documents demandés, n'avaient pas envoyé leur demande en temps et en heure, ou encore, parce qu'ils étaient interdits de territoire, par exemple.

Dans tous ces cas, notez que ces places ont été remises en jeu, et que le malheur (ou les choix) des uns ont fait le bonheur d'autres candidats qui ont été tirés au sort par la suite.

Le nombre de candidats dans les bassins

Avec le système mis en place depuis 3 ans par les autorités canadiennes, les candidats peuvent s'inscrire dans les bassins tout au long de l'année. Chaque semaine, les autorités canadiennes indiquent sur leur site Internet le nombre de candidats présents dans le bassin.

Ces chiffres tiennent compte :

  • Des candidats qui quittent le bassin parce qu'ils ont été invités.
  • Des candidats qui rejoignent le bassin de candidats.
  • Des candidats qui quittent volontairement le bassin de candidats : ces derniers sont plus rares, mais certaines personnes peuvent renoncer à leur projet de départ au Canada, ou bien trouver un autre moyen de partir au Canada.

Au moment de la première ronde d'invitations, il y avait :

  • 12 409 candidats français inscrits dans le bassin du PVT Canada.
  • 627 candidats belges inscrits dans le bassin du PVT Canada.

Le nombre d'inscrits en début de saison est généralement extrêmement élevé. C'est plutôt logique puisque les candidats malheureux de la saison précédente peuvent se réinscrire pour retenter leur chance. S'ajoutent à eux les nouveaux candidats qui n'ont pas pu s'inscrire dans les semaines pendant lesquelles les bassins étaient fermés.

Au moment de la dernière ronde d'invitations, il y avait :

  • 20 646 candidats français inscrits dans le bassin pour le PVT Canada.
  • 593 candidats belges inscrits dans le bassin pour le PVT Canada

On peut imaginer qu'un nombre important des candidats qui n'ont pas été invités vont se réinscrire au début de la saison 2019, à la fin du mois de novembre 2018.

Quel était le nombre total de candidats français au PVT Canada 2018 ?

Il est difficile de donner des chiffres précis sur le nombre de candidats potentiels tout au long de la saison. En effet, des candidats ayant été invités peuvent se réinscrire dans le bassin de candidats (par exemple, s'ils se rendent compte plusieurs mois plus tard qu'ils avaient reçu une invitation, qui n'est désormais plus valide et s'ils souhaitent retenter leur chance). Dans ce cas, ils sont comptabilisés à la fois dans le bassin de candidats et dans le nombre d'invitations envoyées.

On peut toutefois essayer de fournir des fourchettes hautes et basses concernant le nombre de candidats.

Fourchette haute : environ 32 900 candidats

On obtient le nombre de 32 900 candidats français si l'on additionne le nombre d'invitations envoyées au nombre de candidats toujours dans le bassin après la dernière ronde d'invitations. Néanmoins, ce chiffre nous apparaît trop élevé puisqu'il ne tiendrait pas compte des candidats qui se seraient réinscrits dans le bassin ou qui y seraient restés en refusant leur invitation. Or, quand on sait que 35 % des invitations envoyées ne se sont pas traduites par une lettre de correspondance, on peut aisément imaginer que certains candidats se sont réinscrits à la suite d'un refus de leur demande ou après avoir raté leur invitation à présenter une demande.

Fourchette basse : environ 28 600 candidats

On obtient le nombre de 28 600 candidats si l'on additionne le nombre de lettres d'invitations délivrées (7 950 en principe) avec le nombre de candidats toujours dans le bassin après la dernières ronde d'invitations.

Toutefois, ce chiffre nous apparaît peut-être un peu bas, puisqu'il ne tient pas compte des candidats suivants :

  • Ceux qui ont retiré leur candidature en cours d'année (changement de projet, autre moyen de partir au Canada, comme le permis Jeunes Professionnels ou le programme Mobilité francophone). Par exemple, il est fort probable qu'une grande partie des candidats ayant obtenu un permis Jeunes Professionnels aient aussi, au moins un temps, été candidats pour le PVT Canada 2018 (avant de trouver leur emploi).
  • Ceux qui ont reçu une invitation mais qui ne s'en sont pas aperçu et qui ont, par conséquent, quitté le bassin, sans se réinscrire par la suite.

On peut donc imaginer que le nombre de candidats pour le PVT Canada 2018 se situe entre 28 600 et 32 900. À titre de comparaison, en 2017, nous avions estimé que le nombre de candidats français pour le PVT Canada 2017 se situait entre 24 500 et 31 500. Il y a donc très probablement eu plus de candidats en 2018 qu'en 2017. Et il y a fort à parier qu'il y aura plus de candidats en 2019.

Quel était le nombre total de candidats belges au PVT Canada 2018 ?

En appliquant les mêmes calculs, on arrive aux chiffres suivants pour les Belges :

  • Fourchette haute : 1 886 candidats.
  • Fourchette basse : 1 343 candidats.

À titre de comparaison, en 2017, la fourchette haute se situait autour de 1 837 candidats et la fourchette basse autour de 1 339 candidats. Dans le cas des Belges, les chiffres ont peu évolué de 2017 à 2018.

Les chances d'obtenir une invitation à présenter une demande

En ayant une idée approximative du nombre de candidats, on peut aussi avoir une idée des chances qu'avait une personne inscrite avant la première ronde d'obtenir une invitation (encore fallait-il qu'elle la voie et que l'invitation se traduise in fine, par une lettre d'introduction).

Pour un candidat français inscrit avant la première ronde (et qui a donc participé à tous les tirages au sort), les chances de recevoir une invitation étaient supérieures à 1 sur 3 (1 chance sur 2,69 si l'on se base sur la fourchette haute, et 1 chance sur 2,33 si l'on se base sur la fourchette basse). En 2017, les chances étaient plus élevées (supérieures à 1 chance sur 2) du fait du nombre plus important de places disponibles - 11 050).

Pour un candidat belge inscrit avant la première ronde (et qui a donc participé à tous les tirages au sort), les chances de recevoir une invitation étaient environ d'1 sur 2,5 pour la fourchette haute, et plus d'1 chance sur 2 pour la fourchette basse (1 chance sur 1,80). En 2017, les chances étaient là aussi plus élevées pour les Belges (1 chance sur 2 pour la fourchette haute et 1 chance sur 1,48 pour la fourchette basse), mais le nombre de places disponibles était également plus élevé (900).

Notons ici que les chances des candidats inscrits dès le début sont forcément plus grandes puisqu'ils ont pu participer à toutes les rondes.

Mais à chaque ronde, les chances de chaque candidat étaient exactement les mêmes : les autorités canadiennes prenaient tous les candidats présents dans le bassin, qu'ils soient inscrits depuis 1 heure, 1 jour, 1 semaine, 1 mois ou 6 mois, par exemple, et les tirages au sort étaient effectués.

Les délais de traitement des demandes de PVT Canada

Par délais de traitement, nous entendons le délai entre le moment où les candidats tirés au sort soumettent l'ensemble des documents et effectuent le paiement de leur demande, et le moment où ils reçoivent leur lettre d'introduction. En aucun cas, il ne s'agit du délai moyen pour recevoir une invitation par tirage au sort.

En effet, le tirage au sort étant par définition totalement aléatoire, il est impossible de faire une moyenne sur ce sujet (certains candidats ont reçu une invitation 2 jours après leur inscription, d'autres 9 mois après leur inscription, et bien évidemment, de nombreux candidats n'en ont pas du tout reçu).

Le délai officiel de traitement des demandes est resté inchangé tout au long de l'année : 8 semaines.

Mais dans de très nombreux cas, les délais de traitement ont été beaucoup plus courts. Nous vous avions encouragé à répondre à notre sondage sur les délais de traitement d'Expérience Internationale Canada, et nous avons recensé plus de 700 candidats invités qui ont obtenu leur lettre d'introduction et qui ont eu la gentillesse de répondre à ces questions.

Il n'y a ici aucune distinction entre les Belges et les Français, les demandes étant traitées au même endroit, par les mêmes équipes d'Expérience Internationale Canada, à Ottawa.

En moyenne, il fallait environ 2 semaines et demi pour voir sa demande traitée. Toutefois, il s'agit d'une moyenne ! Alors que certains PVTistes ont obtenu leur lettre de correspondance le lendemain ou le jour-même de la soumission de leur demande (ultra rapide !), d'autres candidats ont dû patienter plus longtemps. Certains ont ainsi attendu 20 jours, 33 jours, 47 jours et même plus 56 jours pour certains candidats qui devaient fournir des certificats de police parce qu'ils avaient vécu à l'étranger.

À quoi pouvons-nous nous attendre pour la saison 2019 ?

Sur la date d'ouverture

Les autorités canadiennes n'ont pas donné de date précise d'ouverture. Elles ont toutefois indiqué que la saison 2019 devrait ouvrir à la fin du mois de novembre 2018.

Sur le nombre de places disponibles

Les quotas restent à peu près stables en début de saison depuis plusieurs années maintenant. On peut donc imaginer que le quota pour les Français tournera autour de 6 550 places et celui pour les Belges autour de 750 places. Toutefois, il s'agit d'une estimation. Les quotas seront normalement annoncés à l'ouverture de la saison.

Sur le processus de demande

Il est peu probable que le processus de demande change drastiquement pour la saison 2018. À noter toutefois qu'à la fin du mois de juillet 2018, le Canada a mis en place un système de collecte des données biométriques. Les candidats français et belges ont désormais l'obligation de fournir leurs données biométriques s'ils reçoivent une invitation et présentent leur permis de travail.

Les candidats qui étaient déjà inscrits pour la saison 2018 n'ont pas besoin de créer un nouveau compte sur le site cic.gc.ca. Ils pourront utiliser leur compte existant pour présenter une nouvelle candidature à l'ouverture des bassins.

Que faire en attendant l'ouverture de la prochaine saison ? 

Nous vous recommandons la lecture de ces quelques articles. Ils nous paraissent utiles pour la suite :

bilan_pvt_2018

Plus d'astuces, de témoignages et d'expériences

Vous partez au Canada et vous êtes à la recherche d'une banque ? Avec notre partenaire Desjardins, vous avez la gratuité bancaire pendant 12 mois ! En savoir plus...

Évaluations des membres

Note moyenne donnée par nos membres pour "PVT Canada 2018 : bilan de la saison".
5/5 (4)

Évaluation de l'article

Afin de nous aider à améliorer les différents articles de PVTistes.net, votre avis est important pour notre équipe.

Articles recommandés

isa

On a testé quelques jours à Jasper, Alberta

Lilou

PVT Argentine : des démarches simplifiées

neos

Comment refaire son CV aux normes canadiennes ?

Commentaires Facebook

Partagez cet article avec vos amis ou bien posez vos questions.

Commentaires

Partagez vos avis, vos interrogations ou vos remerciements.

Merci pour cette synthèse claire et complète.

Au top Marie ! Merci :)

Merci pour toutes les informations apportées quotidiennement!

Merci !!

Super récapitulatif Marie 😉

Identifiez-vous pour répondre

Télécharger notre App